mardi, décembre 1, 2020

Soudan : La période de transition prolongée de 14 mois

Les autorités soudanaises ont approuvé l’amendement du document constitutionnel pour la prolongation de la période de transition d’environ 14 mois.
En effet, le journal officiel soudanais a publié, lundi soir, le texte du document constitutionnel concernant la période de transition (amendée), après l’approbation du Conseil de souveraineté et du Conseil des ministres le 12 octobre.

Les dispositions les plus importantes de l’amendement dans le document comprennent la prolongation de la période de transition, à compter d’une période de 39 mois, à partir de la date de la signature de l’Accord de paix de Juba pour le Soudan en octobre dernier.

L’amendement prévoit, également, la formation du Conseil de souveraineté de 14 membres, dont 5 membres civils choisis par les  »Forces de la liberté et du changement  ». Cinq autres membres choisis par la composante militaire et un membre choisi par consensus. Par ailleurs, trois membres seront choisis par les parties ayant signé l’Accord de paix de Juba pour le Soudan.

Les amendements approuvent, ainsi, la formation du Conseil des ministres, selon lequel le Premier ministre serait nommé sur la liste des candidats pour les  »Forces de liberté et de changement », et les parties ayant signé l’Accord de paix de Juba pour le Soudan, à condition que ce dernier choisisse 25% du Conseil.

Le 17 août 2019, le conseil militaire (dissous) et  »les Forces de la Déclaration de liberté et de changement » ont signé le document constitutionnel sur les structures et le partage du pouvoir pendant la période de transition, qui s’achève 39 mois après la date des élections. Durant laquelle, l’armée et les « forces de Déclaration de la liberté et du changement » partageraient le pouvoir.

Il est à rappeler que le 3 octobre, un accord de paix historique entre le gouvernement de transition du Soudan et des groupes rebelles a été signé, lors d’une cérémonie à Juba, capitale du Soudan du Sud.

Les structures du pouvoir de transition au Soudan comprennent trois conseils : le Conseil de la souveraineté, le Conseil des ministres et le Conseil législatif qui n’est pas encore formé. Ceci dit, le Conseil souverain et le Conseil des ministres sont chargés d’approuver et ratifier les lois et les accords dans le pays.

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos

Pompeo au Sultanat d’Oman pour discuter des derniers développements régionaux

Le sultan d'Oman, Haïtham ben Tarik, a discuté avec le Secrétaire d'État américain Mike Pompeo des derniers développements dans la région, rapporte l'agence de presse omanaise...

Libye : Invalides des milices de Haftar protestent contre la négligence des autorités

En Libye, un groupe d’invalides, des anciens combattants des milices du général à la retraite, Khalifa Haftar, a protesté, dimanche, contre la dégradation de...

Émirats arabes unis : La plus grande entreprise de bâtiment se déclare officiellement en...

La société de construction qui a contribué à la construction du plus haut bâtiment du monde aux Émirats arabes unis, Arabtec Holding, a officiellement annoncé...

L’armée Azerbaïdjanaise entre à Lachin conformément à l’accord avec l’Arménie

Le ministère azerbaïdjanais de la Défense a annoncé, lundi, l’entrée des forces armées azerbaïdjanaises dans la province de Lachin, après 28 ans d’occupation arménienne, suite à...

L’arme utilisée pour tuer le scientifique iranien a été fabriquée en Israël, selon Press...

L’arme ayant servi à tuer le scientifique iranien Mohsen Fakhrizadeh près de Téhéran a été fabriquée en Israël, a rapporté lundi la chaîne de télévision...