dimanche, novembre 29, 2020

Soudan : Les négociations menacées à cause de l’immunité des membres militaires

Courrier arabe

Deux jours après la signature de l’accord qui annonce le partage de la souveraineté, l’immunité totale demandée par le Conseil militaire transitionnel (CMT) représente l’un des points de désaccord, lors des prochaines négociations prévues entre les militaires, et les Forces de la Liberté et du Changement (FLC).

L’Agence de presse française a déclaré selon un rapport diffusé aujourd’hui, que «le CMT insistait sur l’immunité totale pour ses cinq représentants, membres du Conseil souverain», notant que les prochaines négociations seraient cruciales, car les deux parties discuterons l’annonce constitutionnelle, dont le désaccord entre eux est bien complexe.

Qu’en pensent les spécialistes ?

L’analyste politique «Mohammed Fayçal Saleh » a souligné à ce sujet, lors d’un entretien téléphonique avec l’agence que «l’immunité dans sa forme actuelle constitue un véritable problème, car elle contredit les lois internationales qui n’accordent pas d’immunité lors des crimes de guerre, ou des violations des droits de l’homme», ajoutant au sujet des Forces de soutien rapide accusées du meurtre des manifestants soudanais, que le dossier était complexe et signalant que «les troupes sont des milices armées qui menacent la construction de l’état démocratique, et toute la phase transitionnelle».

«Le FLC ne pourra plus fournir de concessions, car s’il le faisait, il perdrait le soutien populaire, mais au même temps, si chacune des parties se tenait à sa position, les négociations s’effondreront», avait résumé l’analyste, comme explication.

Toutefois, il convient de rappeler que les fractions soudanaises avaient signé mercredi les premières bases de l’accord qui régira le pays pendant les trois années à venir, où les questions du Conseil constitutionnel et de l’immunité étaient retardées pour des discussions à part.

Et sachant que l’Association des professionnels soudanais (APS) avait rejeté plusieurs points proposés par le CMT, où l’immunité des membres se trouvait en tête, les négociations à venir ne seront pas une partie de plaisir pour les Soudanais, qui n’attendent qu’un accord final, afin d’entrer dans une nouvelle ère de vie démocratique.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos

Crimes des milices de Haftar à Oubari : l’armée libyenne s’étonne du silence onusien

L'armée libyenne a fait part, dimanche, de son « étonnement » face au silence affiché par la Mission des Nations unies en Libye, au sujet de...

Irak : Le Parlement appelle à une réponse ferme à la suspension des visas...

La suspension de la délivrance de visas par les Émirats arabes unis (EAU) aux ressortissants de 13 pays, dont l'Irak ne cesse de susciter de vives réactions. Cette...

Assassinat du scientifique iranien : Doha appelle Téhéran à calmer les esprits

Samedi, le Qatar a appelé l’Iran «à calmer les esprits et à tenter de trouver des résolutions radicales aux questions aiguës», en commentant l’assassinat...

Irak : un policier tué et un civil blessé lors d’une attaque de «...

Un policier irakien a été tué tandis qu’un civil a été blessé, samedi, lors d’une attaque lancée par l’Organisation terroriste « Daech » à...

Responsable soudanais : la délégation israélienne a visité le système des industries de défense

Le membre du Conseil de la souveraineté soudanaise, Mohamed Al-Feki Suleiman, a déclaré que la délégation israélienne récemment arrivée à Khartoum, a visité le système des...