samedi, mai 28, 2022

La forte demande pousse le Qatar à augmenter sa production de gaz à 64%

Le ministre de l’Energie du Qatar, Saad Charida al-Kaabi, a signalé...

La Russie suspend l’approvisionnement de la Finlande en électricité

La plus grande compagnie d'électricité de Russie, Inter Rao,...

Diplomate tunisien : « Une visite prévue du Président Kaïs Saïed en Russie »

Une source diplomatique tunisienne a révélé que des efforts...

L’Allemagne et l’Autriche se disent prêtes à payer le gaz russe en roubles

L'Allemagne et l'Autriche se sont dites prêtes à payer...

L’Allemagne serait sur le point de fournir des chars antiaériens à l’Ukraine

Les médias allemands ont rapporté, ce mardi, que Berlin...

Source officielle: Poutine rendra visite au Qatar prochainement

Le président russe Vladimir Poutine devrait se rendre « prochainement » au Qatar, selon l’ambassadeur de la Russie à Doha.

Dans une interview accordée à « Russia Today », Nurmakhmad Kholov a déclaré qu ‘ »une forte coordination est en cours entre les deux pays pour préparer la visite ».

La visite portera principalement sur les relations bilatérales, les récents développements de la crise syrienne et la possibilité de doter le Qatar d’un système de défense antimissile S-400.

La position de Moscou sur la crise du Golfe sera également abordée lors de la visite.

Les deux parties discuteront aussi de la coordination sur les marchés internationaux du gaz et de la coopération dans l’organisation de la Coupe du Monde de la FIFA, prévue au Qatar en 2022, a ajouté le diplomate russe.

En juillet, l’émir du Qatar, Cheikh Tamim bin Hamad Al Thani, s’était rendu à Moscou pour discuter avec Poutine de questions régionales, notamment de la crise du Golfe et de l’organisation de la Coupe du monde de football en 2022.

En juin 2017, l’Arabie saoudite, les Émirats arabes unis, Bahreïn et l’Égypte ont coupé les liens avec le Qatar et lui ont imposé des « mesures punitives » que Doha qualifie de « blocus ».

L’axe dirigé par les Saoudiens accuse le Qatar de soutenir le terrorisme, ce que Doha nie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos