22 C
New York
jeudi, mai 30, 2024

Buy now

spot_img

Sources : Haftar se prépare à recevoir des systèmes émiratis de défense antiaérienne, à travers l’Égypte

Courrier arabe

Des sources ont indiqué que le général libyen à la retraite, Khalifa Haftar, se préparait à recevoir de nouveaux systèmes de défense antiaérienne, livrés par les Émirats arabes unis (EAU) à travers l’Égypte.

Des sources, sous couverture d’anonymat, ont affirmé au journal électronique, al-Araby al-Jadeed, «que Khalifa Haftar avait demandé de l’aide auprès de ses alliés, pour repousser les attaques aériennes des forces du Gouvernement d’union nationale (GNA), qui lui ont coûté de lourdes pertes humaines et matérielles, sur les axes d’al-Wachka et de Syrte».

Elles ont expliqué: «Les EAU ont envoyé les équipements en Égypte, demandant au Caire de les faire passer au plus vite possible vers l’ouest libyen où Khalifa Haftar les attend avec impatience», signalant qu’Abu Dhabi insistait sur la rapidité de livraison, car elle redoutait que les pressions obligent la communauté internationale à surveiller de près l’application de l’embargo d’armement.

Les EAU cherchent là où ils peuvent  

Dans ce contexte, des sources libyennes sur terrain ont signalé que la Jordanie, depuis la fin du mois de mars, avaient livré 6 drones aux milices de Haftar, «selon les termes d’un contrat signé en février dernier entre Haftar et la Jordanie, et financé par les EAU».

«Amman avait acheté 6 drones, de type «CH-4 Rainbow» depuis la Chine, pour équiper son armée de l’air, avant de les revendre à Haftar, grâce à la médiation d’Abu Dhabi, et l’approbation  de Pékin», avaient-elles souligné aux médias.

Haftar préfère changer de tactique 

Les sources affirmèrent également que les milices de Haftar prévoyaient de changer de tactique militaire et de passer aux frappes aériennes, vu le résultat rapide qu’elles génèrent, et pour éviter les pertes au sein des combattants déployés sur terre.

Elles indiquèrent que les milices de Haftar avaient encaissé de lourdes pertes, jeudi soir, après une série de frappes intensives, menée par l’aviation du GNA, et suite auxquelles plus de 20 de ses combattants moururent.

«L’aviation du GNA contrôle les airs de l’ouest, ce qui fait des milices une proie vulnérable, tout au long de l’axe al-Wachka, allant à al-Watyah et passant par Tarhouna et Beni Walid, au sud de Tripoli», avaient-elles ajouté.

Au final, elles indiquèrent que ses évolutions se présentent après l’activation de l’accord sécuritaire signé entre Ankara et Tripoli, permettant à cette dernière d’obtenir un système de défense développé, pour repousser les bombardements des milices de Hafar qui prirent, pour longtemps, les civils à Tripoli pour cibles.

Dernières infos

Tunisie : des personnalités politiques déférées devant le parquet (Front de salut national)

Le Front de salut national (FSN), une coalition de...

Séisme en Turquie et en Syrie : Le Qatar tient à jouer un rôle pour la reconstruction

Le Croissant-Rouge qatari a indiqué, jeudi, que «l’Etat du...

La Commission européenne interdit à ses employés d’utiliser l’application TikTok

La Commission européenne a demandé à ses employés, ce...

Russie : Crash d’un avion de l’armée dans l’ouest du pays

Un avion du ministère russe de la Défense s'est...

À ne pas rater

La France et les Emirats arabes unis discutent des « défis en Ukraine et en Iran »

La ministre française des Affaires étrangères, Catherine Colonna, a...

Abou Dhabi et Doha à la tête des villes les plus sûres au monde

Les deux villes du Moyen-Orient, Abou Dhabi et Doha...

L’émir du Qatar participe à un mini-sommet arabe tenu à Abou Dhabi  

Les dirigeants du Conseil coopératif du Golfe (CCG) ont...

Alors qu’elles comptaient la livrer à Alger, les autorités tunisiennes relâchent la militante franco-algérienne sous la demande des Français

Paris est intervenue, lundi, pour libérer la militante politique et journaliste franco-algérienne, Amira Bouraoui, qui a été arrêtée en Tunisie et qui risquait d’être...

La Libye et l’Italie signent un accord gazier de 8 milliards de dollars

Les compagnies pétrolières libyenne NOC et italienne Eni, ont signé ce samedi, un accord gazier de 8 milliards de dollars, ce qui représente le...

Libye: le calme règne à Tripoli après des affrontements armés

Le calme est revenu jeudi matin dans le sud de la capitale libyenne, Tripoli, après des affrontements armés, mercredi, entre deux forces de sécurité...

Libye: L’Onu espère un accord rapide sur une base constitutionnelle pour tenir les élections

Le représentant spécial du secrétaire général de l’Onu et chef de la Mission d'appui des Nations Unies en Libye (Manul) Abdoulaye Bathily, a souligné...

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici