samedi, juin 12, 2021

Sources : «Le Conseil présidentiel libyen lance des travaux pour unifier l’institution militaire au pays»

Courrier arabe

Des sources libyennes ont signalé que «le Conseil présidentiel multipliait ses efforts pour unifier l’institution militaire et commencer des négociations directes avec les chefs des parties en conflits et les fractions armées au pays».

Les sources renseignées ont raconté, dimanche, au journal al-Araby al-Jadeed que «les efforts étaient menées en coordination avec le comité militaire mite des 5+5».

«Alors que le comité des 5+5 a engagé plusieurs négociations avec Kalifa Haftar, le Conseil présidentiel cherche à traiter la situation à l’ouest du pays, en créant une direction militaire regroupant les groupes armés qui étaient alliés au GNA (Gouvernement d’union nationale», avaient signalé les sources.

Elles ajoutent : «Ayant eu du mal à réunir les groupes armés de l’ouest autour de la même table, le Conseil présidentiel a fait appel à des chefs militaires du GNA».

Un plan d’unification proposé par le Caire

Les sources ont précisé que «les autorités libyennes prévoyaient adopter un plan d’unification proposé précédemment par le Caire, lorsque cette dernière avait invité les représentants de Haftar et ceux du GNA».

«Le Caire avait proposé de créer un conseil militaire, incluant 6 officiers représentant chacun une des parties armées du pays, suggérant qu’il ait une autorité restreinte et que ses décisions devaient obtenir l’approbation de tous ses membres», avaient-elles raconté.

Elles ajoutent : «Le Caire proposa que le conseil se charge uniquement de l’armée de terre, alors que la marine et l’armée de l’air dépendront du ministère de la Défense».

Les négociations actuelles

Concernant le dernier bilan des négociations en cours, les sources signalèrent que «le comité militaire mixte des 5+5 avait choisi deux officiers d’entre eux (un de l’ouest et un autre de l’est) pour occuper le poste d’adjoints du ministre de la Défense, Abdelhamid Dbeibah».

Toutefois, elles affirmèrent que «les efforts libyens internes dépendront des négociations engagées entre les capitales régionales et internationales, car l’unification de l’institution militaire est liée à la crise d’armement au pays et au dossier des troupes armées étrangères et des mercenaires».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos