24.6 C
New York
mardi, juin 18, 2024

Buy now

spot_img

Libye: Le flux d’armes émiraties destinées aux milices de Haftar se multiplie

Courrier arabe

Plusieurs sources ont affirmé que les quantités d’armes, envoyées par les Émirats arabes unis (EAU), au profit de leur allié libyen, le général à la retraite, «Khalifa Haftar», s’étaient remarquablement multipliées, malgré le cessez-le-feu imposé au pays.

Samedi, l’agence «Anadolu» a rapporté, selon des spécialistes de la navigation aérienne internationale, que «vendredi soir, 3 avions cargo avaient décollé des EAU, se dirigeant vers l’est libyen».

De leur part, des sources parlementaires et militaires libyennes, proches de «Khalifa Haftar», ont affirmé que les EAU avaient lancé un pont aérien pour importer d’importantes quantités d’armes, qui sont destinées aux milices de Haftar.

Elles ont signalé qu’«entre le 12 et le 26 janvier, 37 cargos avaient atterri sur les terres libyennes, avec une moyenne quotidienne de 2 à 3 vols.

De même, des témoins ont indiqué au site informationnel «al-Araby al-Jadeed», que les cargaisons comprenaient des blindés de type «Tigre», des drones et d’importantes quantités d’armes légères et semi-lourdes.

Selon les témoins, la quantité des systèmes anti-aériens a remarquablement augmenté, «ce qui démontre que Haftar et ses alliés redoutent l’implication des troupes turques, équipées d’avions développées», ont-ils expliqué.

Ecce de préparations pour lancer de nouveau combats ?

Samedi, l’opération «Burkan al-Ghadab» (Volcan de la colère, affiliée au Gouvernement d’union nationale GNA, avait publié des images d’une carte aérienne, démontrant le mouvement de trois cargos militaires partis des EAU vers la base de l’est libyen, «al-Khadem», contrôlée par Haftar.

Au lendemain de ces déclarations, la chaîne «Libya al-Ahrar» a souligné selon un chef des forces du GNA, «Youcef al-Amine», que Haftar ignorait la trêve et rassemblait toujours des milices étrangères, au niveau des axes de combats, affirmant que les troupes du GNA étaient prêtent à repousser toute offensive.

Rappelons qu’un cessez-le-feu avait été instauré en Libye, le 12 janvier dernier, et bien que fragile, les Nations unies tentent de le prendre appui, afin de relancer les négociations politiques, et espérer une résolution pacifique au conflit, qui déchire le pays depuis des années.

Ainsi, les spécialistes estiment que les EAU continuent d’envoyer des armes à Haftar, pour «maintenir le conflit au pays» et aboutir aux enjeux tant convoités, dans ce pays stratégique.

Dernières infos

Tunisie : des personnalités politiques déférées devant le parquet (Front de salut national)

Le Front de salut national (FSN), une coalition de...

Séisme en Turquie et en Syrie : Le Qatar tient à jouer un rôle pour la reconstruction

Le Croissant-Rouge qatari a indiqué, jeudi, que «l’Etat du...

La Commission européenne interdit à ses employés d’utiliser l’application TikTok

La Commission européenne a demandé à ses employés, ce...

Russie : Crash d’un avion de l’armée dans l’ouest du pays

Un avion du ministère russe de la Défense s'est...

À ne pas rater

La France et les Emirats arabes unis discutent des « défis en Ukraine et en Iran »

La ministre française des Affaires étrangères, Catherine Colonna, a...

Abou Dhabi et Doha à la tête des villes les plus sûres au monde

Les deux villes du Moyen-Orient, Abou Dhabi et Doha...

L’émir du Qatar participe à un mini-sommet arabe tenu à Abou Dhabi  

Les dirigeants du Conseil coopératif du Golfe (CCG) ont...

Alors qu’elles comptaient la livrer à Alger, les autorités tunisiennes relâchent la militante franco-algérienne sous la demande des Français

Paris est intervenue, lundi, pour libérer la militante politique et journaliste franco-algérienne, Amira Bouraoui, qui a été arrêtée en Tunisie et qui risquait d’être...

La Libye et l’Italie signent un accord gazier de 8 milliards de dollars

Les compagnies pétrolières libyenne NOC et italienne Eni, ont signé ce samedi, un accord gazier de 8 milliards de dollars, ce qui représente le...

Libye: le calme règne à Tripoli après des affrontements armés

Le calme est revenu jeudi matin dans le sud de la capitale libyenne, Tripoli, après des affrontements armés, mercredi, entre deux forces de sécurité...

Libye: L’Onu espère un accord rapide sur une base constitutionnelle pour tenir les élections

Le représentant spécial du secrétaire général de l’Onu et chef de la Mission d'appui des Nations Unies en Libye (Manul) Abdoulaye Bathily, a souligné...

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici