27.4 C
New York
vendredi, juillet 12, 2024

Buy now

spot_img

Sources : «Moscou retire des combattants de Wagner en Libye pour l’envoyer en Ukraine»

Courrier arabe

Une source militaire de l’est libyen a affirmé que «des combattants de Wagner avaient quitté les terres libyennes, vers la Russie», signalant que «Moscou les avaient probablement rappelé pour les envoyer en Ukraine».

La source, tenue à rester anonyme, raconta au journal al-Araby al-Jadeed qu’«en janvier dernier, un avion militaire russe avait secrètement quitté les terres libyennes, portant à son bord des centaines de mercenaires de Wagner».

Elle ajouta : «Des informations signalèrent à l’époque que l’avion allait là où les petits hommes verts ont été vus pour la première fois, en 2014, soit au sud de l’Ukraine».

Elle précisa : «Les combattants de Wagner ont été retirés de la ville de Soukna et d’autres villes du centre et de l’est libyens. Ils ont été rassemblés à la base aérienne d’al-Jofrah, au centre du pays, d’où ils ont pris l’avion».

«Haftar sera touché par le retrait de Wagner»

La source libyenne avait expliqué que «le retrait de Wagner risquait d’affecter la situation militaire en Libye, spécialement dans l’est, où Khalifa Haftar commence à avoir des problèmes avec ses milices, qui se plaignent du retard des salaires, et de corruption, depuis que Saddam Haftar contrôle les décisions internes des troupes de son père», tout en affirmant que «ceci était bénéfique pour le camp de l’ouest».

Les combattants de Wagner rassemblés de plusieurs zones

Un autre responsable militaire égyptien avait signalé au journal que «la Russie n’avait pas seulement rappelé Wagner de Libye, mais aussi d’autres zones en Afrique».

«Les combattants de Wagner ont été rappelés, car leur expérience leur permet de mener des opérations de sabotage ou de former des équipes pour partir à la chasse du président ukrainien», avait-elle noté.

Elle ajouta : «Même si des centaines de mercenaires ont été retirés de Libye, la situation au pays ne changera pas, car 7 mille combattants appuyé par des systèmes de défense Pantsir S-1 sont toujours positionnés à Syrte et à al-Jofrah».

Il est à rappeler que les combattants de Wagner sont parus en Libye, en avril 2019, lorsqu’ils ont rejoint les milices de Khalifa Haftar lors de l’offensive lancée contre Tripoli.

Dernières infos

Tunisie : des personnalités politiques déférées devant le parquet (Front de salut national)

Le Front de salut national (FSN), une coalition de...

Séisme en Turquie et en Syrie : Le Qatar tient à jouer un rôle pour la reconstruction

Le Croissant-Rouge qatari a indiqué, jeudi, que «l’Etat du...

La Commission européenne interdit à ses employés d’utiliser l’application TikTok

La Commission européenne a demandé à ses employés, ce...

Russie : Crash d’un avion de l’armée dans l’ouest du pays

Un avion du ministère russe de la Défense s'est...

À ne pas rater

La France et les Emirats arabes unis discutent des « défis en Ukraine et en Iran »

La ministre française des Affaires étrangères, Catherine Colonna, a...

Abou Dhabi et Doha à la tête des villes les plus sûres au monde

Les deux villes du Moyen-Orient, Abou Dhabi et Doha...

L’émir du Qatar participe à un mini-sommet arabe tenu à Abou Dhabi  

Les dirigeants du Conseil coopératif du Golfe (CCG) ont...

La Commission européenne interdit à ses employés d’utiliser l’application TikTok

La Commission européenne a demandé à ses employés, ce jeudi, de supprimer l'application chinoise TikTok de leurs appareils, pour des raisons de sécurité. La commission...

Russie : Crash d’un avion de l’armée dans l’ouest du pays

Un avion du ministère russe de la Défense s'est écrasé dans l'ouest du pays, dans la région de Belgorod, ont annoncé, jeudi, les autorités...

France : les syndicats appellent à une « grève totale et reconductible » à partir du 7 mars

Les syndicats français appellent à une « grève totale et reconductible » à partir du 7 mars prochain, pour exprimer leur opposition au projet...

Pentagone: Un autre « ballon espion » chinois survole l’Amérique latine

Le porte-parole du Pentagone, Pat Ryder, a indiqué qu'un autre "ballon espion" chinois a survolé l'Amérique latine. "Nous avons détecté un deuxième ballon survolant l'Amérique...

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici