samedi, juillet 24, 2021

Syrie : 857 soignants ont perdu la vie depuis 2011

Le Réseau syrien des droits de l’homme (SNHR) a annoncé, jeudi, le meurtre de 857 soignants, dont la majorité aux mains des forces du régime, depuis le début de la révolution populaire en mars 2011.

Dans son rapport, le SNHR affirme que les forces du régime et les groupes terroristes affiliés à l’Iran ont tué 652 membres du personnel médical, dont 84 sont morts des suites de la torture.

Alors que les forces russes ont tué 69 personnes, les forces de la coalition internationale 13, l’organisation terroriste Daech a fait 36 victimes et les terroristes du YPG/PKK ont tué 6 membres du personnel médical.

Le SNHR a également fait savoir que l’opposition armée et les groupes anti-régime étaient responsables de la mort de 31 membres du personnel médical, tandis que d’autres partis ont tué 50 cadres.

Le rapport indique qu’au moins 3 353 membres du personnel médical sont toujours en détention ou en disparition forcée aux mains des principaux acteurs en Syrie. 3327 d’entre eux sont sous l’emprise du régime syrien.

Il est à noter que 862 attaques ont été menées contre des installations médicales par les parties en conflit au cours de la période mentionnée, selon la même source.

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos