mardi, novembre 24, 2020

Syrie: : Des dizaines de morts à cause d’une explosion d’un dépôt d’armes près d’Idleb

Selon un dernier bilan communiqué par l’Observatoire syrien des droits de l’homme, 69 personnes ont perdu la vie dimanche dans l’explosion d’un dépôt d’armes dans une zone résidentielle de la province d’Idleb, dans le nord-ouest de la Syrie.

L’explosion d’un dépôt d’armes, dans une zone résidentielle de la province d’Idleb, en Syrie, dimanche 12 août, a causé la mort de 52 civils, dont 17 enfants, selon l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH). Et d’ajouter que 17 combattants du groupe jihadiste Hayat Tahrir al-Cham (HTS) avaient également péri.

Les causes de l’explosion demeurent encore inconnues mais, selon l’OSDH, le dépôt d’armes appartenait à un trafiquant d’armes travaillant pour Hayat Tahrir al-Cham (Organisation de libération du Levant), un groupe jihadiste issu de l’ancien Front Al-Nosra, proche de la nébuleuse d’Al Qaida, qui contrôle la majorité de la région d’Idlib.

Cinq survivants

« Les fouilles se poursuivent et le bilan risque de s’alourdir davantage », a prévenu le directeur de l’OSDH, Rami Abdel Rahmane, qui avait fait état dans un premier temps de 12 morts et de « dizaines de disparus ».

La plupart des victimes sont des membres des familles de combattants du Hayat Tahrir al-Cham, a précisé M.Abdel Rahmane, le directeur de l’OSDH. Selon les Casques blancs, des secouristes qui opèrent en zones rebelles, dix survivants ont pu être extraits des décombres.

Tombée aux mains de l’opposition en 2015, Idleb est totalement encerclée par des territoires acquis au régime. Environ 60 % de la province est sous contrôle du groupe Hayat Tahrir al-Cham, le reste étant partagé entre différents groupes rebelles. Des cellules dormantes du groupe jihadiste rival État islamique (EI) y sont aussi présentes et revendiquent assassinats et attentats.

Plusieurs attentats ont visé ces derniers mois des combattants et responsables du groupe jihadiste et ceux des groupes rebelles. Des combats avaient opposé les deux camps en 2017 et au début 2018. Les jihadistes avaient alors dû quitter une quarantaine de villes, villages et bases militaires.

>> À voir sur France 24 : « Tout a été détruit », récit d’un photographe syrien réfugié à Paris

L’explosion de Sarmada intervient alors que le régime syrien a affirmé vouloir reconquérir la province d’Idleb, soutenu par son allié russe. Les raids aériens se sont multipliés dans la région ces dernières semaines.

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos

Maroc : Plusieurs points de consensus sur l’unification de la Chambre des représentants libyenne

Le membre de la Chambre des représentants à Tripoli, Salah Fahim, a déclaré, lundi, que les mini-sessions consultatives pour unifier la Chambre des représentants libyenne tenues,...

Arabie saoudite : les Houthis annoncent une attaque au missile contre une station de...

La station de distribution de l'Aramco à Djeddah a été la cible d'une attaque au missile, ont annoncé les Houthis au Yémen. De son côté, l'Arabie saoudite n'a émis aucun de commentaire...

L’armée Libyenne : les renforts des milices de Haftar se dirigent vers l’ouest du...

L’armée libyenne a annoncé, dimanche, que de grands renforts militaires de la milice du général putschiste Khalifa Haftar, ont été repérés dans la ville de Benghazi (Est de...

Arabie saoudite : Ben Salmane rencontre le Secrétaire d’État américain, Pompeo, à Neom

Le prince héritier saoudien, Mohammed Ben Salmane a rencontré, dimanche, le Secrétaire d'État américain, Mike Pompeo, dans la ville de Neom, dans le nord-ouest...

Médias israéliens : Netanyahou a tenu une réunion secrète avec Ben Salmane en Arabie...

Le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahou, le prince héritier saoudien, Mohammed Ben Salmane, et le Secrétaire d'État américain, Mike Pompeo, ont tenu une réunion tripartite, hier dimanche,...