lundi, novembre 28, 2022

Syrie: Washington évoque la dernière attaque chimique d’Al Assad sur Damas

Le département d’État américain a évoqué une «attaque présumée au chlore» dans le nord-ouest de la Syrie au matin du 19 mai et a assuré que «les États-Unis (…) répondront rapidement et de manière appropriée».

Les États-Unis ont fait état mardi d’«indications» selon lesquelles le régime de Bachar el-Assad aurait mené une nouvelle «attaque» chimique en Syrie, menaçant de représailles. Dans un communiqué, le département d’État américain évoque une «attaque présumée au chlore dans le nord-ouest de la Syrie au matin du 19 mai».

«Nous sommes encore en train de recueillir des informations sur cet incident mais nous réitérons notre avertissement, si le régime Assad utilise des armes chimiques, les États-Unis et nos alliés répondront rapidement et de manière appropriée», a déclaré Morgan Ortagus, porte-parole de la diplomatie américaine.

Le président américain Donald Trump a fait du recours à des armes chimiques une ligne rouge et a déjà ordonné à deux reprises des frappes contre des cibles du régime de Damas: en avril 2017, en représailles à une attaque meurtrière au gaz sarin à Khan Cheikhoun, et un an plus tard, avec la France et le Royaume-Uni, en réaction à une attaque chimique contre des civils à Douma. Le pouvoir syrien a démenti à chaque fois toute responsabilité. «Les faits, pourtant, sont clairs: le régime Assad a lui-même mené presque toutes les attaques confirmées à l’arme chimique ayant eu lieu en Syrie», a estimé Morgan Ortagus, accusant également la Russie de laisser faire son allié syrien.

«Les attaques contre les communautés du nord-ouest doivent cesser»
Donald Trump, qui a limité son engagement dans ce pays en guerre depuis huit ans à la lutte antidjihadistes et a manifesté sa volonté d’en retirer les soldats américains, a fait une exception après l’attaque de Khan Cheikhoun. Celui qui brocardait les «lignes rouges» de son prédécesseur Barack Obama et estimait qu’une intervention contre le pouvoir de Damas nécessitait un vote du Congrès avait alors changé d’avis en frappant une base aérienne syrienne. «Cette attaque sur des enfants a eu un énorme impact sur moi»: «Mon attitude vis-à-vis de la Syrie et d’Assad a nettement changé», avait-il admis. Ces opérations sont toutefois restées strictement ciblées et ponctuelles.

Selon la porte-parole du département d’État, cette nouvelle «attaque présumée» fait «partie de la campagne violente menée par le régime Assad qui viole un cessez-le-feu qui a protégé des millions de civils dans la province d’Idleb». «Les attaques du régime contre les communautés du nord-ouest de la Syrie doivent cesser», a-t-elle affirmé. Là aussi, «les États-Unis réitèrent leur avertissement, adressé par le président Trump en septembre 2018: toute attaque contre la zone de désescalade d’Idleb serait une escalade irréfléchie qui menacerait de déstabiliser la région».

Depuis fin avril, les forces syriennes et leurs alliés russes ont intensifié les attaques dans la province d’Idleb, zone pourtant dite «de désescalade» depuis septembre, faisant planer la crainte d’une offensive de grande ampleur pour reprendre le contrôle de cette dernière enclave tenue par des groupes djihadistes, dont Hayat Tahrir al-Cham (HTS, ex-branche syrienne d’Al-Qaïda).

 

SourceLe Figaro

Dernières infos

Inondations au Yémen : des aides alimentaires qataries au profit de 815 familles

Qatar Charity a annoncé dimanche avoir distribué une aide...

Algérie-Tunisie: Lamamra reçu à Tunis par Saïed

Le ministre algérien des Affaires étrangères, Ramtane Lamamra, a...

Coupe du monde Qatar 2022 : Une initiative qatarie permet aux réfugiés de suivre le Mondial

L’association caritative qatarie «Qatar Charity» a lancé une initiative...

France : 1500 foyers privés de chauffage et d’eau chaude

Quelque 1500 foyers français, particulièrement en Île-de-France, sont privés...

À ne pas rater

Le président israélien en visite à Bahreïn et aux Émirats arabes unis en décembre prochain

Le président israélien Isaac Herzog se rendra au royaume...

Netanyahu : « Mohammed bin Zayed m’a invité à visiter Abu Dhabi »

L'ancien Premier ministre israélien, vainqueur des dernières élections législatives...

Le président des Émirats arabes unis en visite en Russie mardi

Le président des Émirats arabes unis (EAU), Cheikh Mohamed...

L’indice PMI des Émirats arabes unis chute pour la première fois en 3 mois

L'agence de notation financière Standard & Poor's Global (S&P)...

Indice de la paix mondiale 2022 : Le Qatar premier des pays arabes

Le Qatar a décroché la première place parmi les pays arabes, selon l’Indice de la paix mondiale de 2022, publié samedi 18 juin. L’Indice s’est...

Amnesty International publie un rapport sur les exécutions : L’Iran en première place suivi des pays arabes

Amnesty International a signalé «avoir enregistré 579 exécutions dans 18 pays, en 2021», précisant que «l’Iran était à la tête des pays ayant organisé le plus d’exécutions, suivi de...

Conseil de sécurité de l’ONU : L’Arabie saoudite soutient la candidature de l’Algérie

Le ministre saoudien des Affaires étrangères, le prince Fayçal Bin Farhan Bin Abdullah Al Saoud, a affirmé, ce jeudi à Alger, que son pays...

Réseaux sociaux : Les citoyens du monde arabe se plaignent de la flambée des prix

Avant le mois du Ramadan, les prix ont flambés sur les marchés arabes, et les citoyens accablés multiplient les plaintes sur les réseaux sociaux. En...

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here