mardi, décembre 1, 2020

The Boston Globe: les États-Unis ne doivent pas fermer les yeux sur Ben Salmane

Courrier arabe

Le journal américain « The Boston Globe » a critiqué la décision du président Donald Trump d’appliquer le droit de Veto contre la loi approuvée par le Congrès concernant la réduction des ventes d’armes à l’Arabie Saoudite, affirmant que Trump a encore raté une autre occasion de punir le royaume pour « ses actes barbares au Moyen-Orient et contre ses citoyens ».

Le même journal a souligné, dans son editorial publié samedi: « peut-être que le Congrès américain ne possède pas les voix nécessaires pour annuler le Veto, mais les députés et les sénateurs doivent mettre tous les moyens en œuvre pour continuer à exercer des pressions sur l’administration pour punir le prince héritier Mohammed Ben Salmane (MBS) ».

Le quotidien américain rappelle: « au début du mois en cours, le Congrès a approuvé des lois en riposte à la guerre catastrophique au Yémen, et au meurtre du journaliste saoudien Jamal Khashoggi en octobre passé à l’intérieur du consulat de son pays à Istanbul. Le Congrès a interdit de vendre des bombes, des munitions et des armes à Riyad et à Abou Dhabi ».

Le même journal a poursuivi: « la guerre a toujours été un projet préféré pour le prince MBS. Celle du Yémen a été lancée alors qu’il avait 29 ans. Avec l’appui de l’administration de l’ancien président Barack Obama et maintenant celle de Trump, le royaume voulait vaincre les Houthis appuyés par l’Iran. Une mission qu’il croyait mener rapidement, mais aujourd’hui, la guerre est entrée dans sa cinquième année, entraînant la mort de dizaines de milliers de personnes et créant la pire crise humanitaire au monde. Des civils yéménites ont été tués avec des armes américaines ».

« The Boston Globe » estime que l’interdiction de la vente d’armes aurait été un message clair signifiant que les États-Unis n’acceptent plus les crimes commis par son allié l’Arabie saoudite ».

Le même quotidien pense que l’arrestation et le jugement de 11 responsables par les autorités saoudiennes dans l’affaire du meurtre de Khashoggi ne peuvent résoudre le problème, ajoutant qu’une enquête doit être menée notamment sur le rôle de MBS qui devrait s’excuser publiquement.

Le journal américain a proposé au Congrès américain de lier la vente d’armes à L’Arabie saoudite à la condition que ce pays accepte des pourparlers de paix au Yémen, estimant qu’un tel projet de loi, même s’il n’est pas approuvé, il transmettrait un message fort au royaume lui signifiant qu’il ne jouit plus de l’appui international.

Le même journal a ajouté: « l’Arabie saoudite est une monarchie absolue qui continue à crucifier les opposants et à les emprisonner, à priver la femme de ses droits les plus absolus en tant qu’être humain et à exporter une idéologie extrémiste. Les présidents démocrates et républicains ont toujours fermé les yeux sur les violations des droits de l’Homme au royaume pour préserver une alliance qui dure depuis 7 décennies. Cependant, le prince en diffusant des comportements scandaleux hors du royaume pousse les États-Unis à changer leur position traditionnelle ».

Boston Globe a conclu en affirmant: « pour que la guerre au Yémen prenne fin et que la justice à Jamal Khashoggi soit rendue, le Congrès américain doit continuer à exercer des pressions sur le prince héritier ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos

L’arme utilisée pour tuer le scientifique iranien a été fabriquée en Israël, selon Press...

L’arme ayant servi à tuer le scientifique iranien Mohsen Fakhrizadeh près de Téhéran a été fabriquée en Israël, a rapporté lundi la chaîne de télévision...

France / Covid-19: Le chiffre des nouveaux cas quotidiens au plus bas depuis...

La France a enregistré 4.005 nouvelles contaminations en 24 heures, indique, ce lundi soir, les chiffres de Santé Publique France. C'est la deuxième fois,...

Israël appelle ses délégations diplomatiques à faire preuve de vigilance

Le ministère israélien des Affaires étrangères a appelé, ce lundi, ses diplomates à l'étranger à faire preuve de "vigilance", par crainte de représailles de la...

Netanyahu préparerait une visite officielle en Égypte, selon la presse israélienne

Le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu préparerait une visite officielle en Égypte dans les prochaines semaines, afin de rencontrer le Président égyptien, Abdel Fattah...

Le quatrième round du dialogue libyen démarre lundi au Maroc

Le quatrième round des négociations entre la Chambre des Représentants libyenne et le Haut Conseil d'Etat libyen, débutera lundi, dans la ville de Tanger (nord du Maroc),...