23.2 C
New York
mercredi, juin 19, 2024

Buy now

spot_img

Trump publie la carte de l’Etat palestinien selon son plan

Le président américain a publié, mardi, sur son compte twitter, une carte en langue arabe qui délimite les frontières de l’Etat palestinien dans le cadre de son prétendu plan de paix, plus connu sous le nom « d’Accord du siècle ».

Commentant la carte, Trump a écrit dans son post : «Voila ce que serait l’Etat futur de la Palestine avec une capitale dans des parties de Jérusalem-est ».

L’Etat palestinien apparaît, sur la carte de Trump, selon le prétendu Accord du siècle, avec des frontières décousues, comme des pans de territoires éparses reliés par des ponts et des tunnels.

La ville de Jérusalem, les zones de la Vallée du Jourdain et du nord de la Mer morte ont été intégrés dans les frontières de l’Etat d’Israël, selon la vision du président américain.

Toujours selon le plan de Trump, la Bande de Gaza et la Cisjordanie seront reliées par un tunnel de même que de nouveaux territoires ont été annexés à l’enclave palestinienne. Il s’agit de terres à l’intérieur du Néguev (sud) qui comporteront une zone industrielle, des zones d’habitation et des terres agricoles.

A l’intérieur des villes palestiniennes de la Cisjordanie, l’on observe sur la carte des points noirs qui seraient selon le plan en question des agglomérations d’habitations israéliennes, en d’autres termes des colonies israéliennes.

Les colonies israéliennes éparpillées à l’intérieur de la Cisjordanie sont reliés par des routes menant à Israël, toujours selon la carte américaine.

Par ailleurs, l’Etat palestinien sera relié aux frontières de la Jordanie, par deux routes qui traversent Israël. Les deux routes aboutissent, respectivement, au pont du Roi Hussein et au pont du prince Mohamed.

La carte comporte des observations écrites en vertu desquelles « Tous les Musulmans qui viennent d’une manière pacifique sont accueillis pour visiter la Mosquée d’al-Aqsa et pour prier ».

Il est mentionné également que l’application de cette carte est soumis aux règles et aux conditions indiquées dans la vision de la paix, en référence au prétendu « Accord du siècle» .Le président américain a, dévoilé, mardi, au cours d’une conférence de presse animée à la Maison Blanche, en présence du Premier ministre israélien, Benyamin Netanyahu, son prétendu plan de paix au Moyen-Orient, qui prévoit, entre autres, l’établissement d’un Etat palestinien aux territoires connectés, et le maintien de la ville sainte de Jérusalem comme capitale indivisible et unifiée d’Israël.

Les Palestiniens réclament l’établissement d’un Etat souverain sur les Territoires occupés par Israël en 1967, avec comme capitale Jérusalem-est, ce que ne reflète pas la carte publié par le président américain.

Les Palestiniens ont annoncé, à maintes reprises, par le biais du président Mahmoud Abbas, de responsables gouvernementaux et de chefs de factions, leur rejet catégorique du prétendu Plan de paix américain, affirmant qu’ils ne ménageront aucun effort pour le déjouer.

Des milliers de personnes sont sorties dans des marches de colère dans les Territoires palestiniens et en Jordanie, mardi soir, pour rejeter le prétendu « Accord du siècle », concomitamment avec l’annonce de Trump de ses détails.

SourceAgences

Dernières infos

Tunisie : des personnalités politiques déférées devant le parquet (Front de salut national)

Le Front de salut national (FSN), une coalition de...

Séisme en Turquie et en Syrie : Le Qatar tient à jouer un rôle pour la reconstruction

Le Croissant-Rouge qatari a indiqué, jeudi, que «l’Etat du...

La Commission européenne interdit à ses employés d’utiliser l’application TikTok

La Commission européenne a demandé à ses employés, ce...

Russie : Crash d’un avion de l’armée dans l’ouest du pays

Un avion du ministère russe de la Défense s'est...

À ne pas rater

La France et les Emirats arabes unis discutent des « défis en Ukraine et en Iran »

La ministre française des Affaires étrangères, Catherine Colonna, a...

Abou Dhabi et Doha à la tête des villes les plus sûres au monde

Les deux villes du Moyen-Orient, Abou Dhabi et Doha...

L’émir du Qatar participe à un mini-sommet arabe tenu à Abou Dhabi  

Les dirigeants du Conseil coopératif du Golfe (CCG) ont...

Séisme en Turquie et en Syrie : Le Qatar tient à jouer un rôle pour la reconstruction

Le Croissant-Rouge qatari a indiqué, jeudi, que «l’Etat du Qatar déployait des efforts pour contribuer à la reconstruction des régions endommagées par le séisme...

Le Sultanat d’Oman autorise les avions de ligne israéliens à survoler son espace aérien

Israël a déclaré, jeudi, que les autorités du Sultanat d'Oman ont accepté d'autoriser les avions de ligne israéliens à traverser l'espace aérien de ce...

Cisjordanie : Grève générale suite au massacre perpétré par l’armée israélienne à Naplouse

Une grève générale a paralysé, jeudi, tous les aspects de la vie en Cisjordanie, en signe de deuil après le meurtre de 11 Palestiniens...

Sultanat d’Oman : un séisme de magnitude 4,1 frappe la ville de Douqm

Un tremblement de terre d'une magnitude 4,1 sur l'échelle de Richter a été enregistré, dimanche, à Douqm, ville côtière du sultanat d'Oman. Le Centre sismologique...

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici