vendredi, décembre 4, 2020

Trump : retrait des troupes déployées en Afghanistan avant les fêtes de fin d’année

Les Etats-Unis devraient rapatrier leurs troupes d’Afghanistan avant la fin de 2020, a déclaré mercredi le président Donald Trump.

« Le petit nombre restant de nos BRAVES hommes et femmes en mission en Afghanistan devrait être rentré chez lui d’ici Noël !  » a déclaré Donald Trump sur Twitter.

Son tweet intervient quelques heures après que le conseiller à la sécurité nationale Robert O’Brien ait déclaré que Washington réduirait ses forces en Afghanistan à 2 500 hommes d’ici le début de 2021.

« Lorsque le président Trump a pris ses fonctions, il y avait plus de 10 000 soldats américains en Afghanistan. Aujourd’hui, il y en a moins de 5 000, et ce chiffre passera à 2 500 au début de l’année prochaine », a déclaré O’Brien lors d’une allocution publique à l’Université du Nevada, à Las Vegas.

Trump a déclaré à plusieurs reprises qu’il voulait retirer les forces armées américaines de ce pays déchiré par la guerre.

Des pourparlers décisifs entre les dirigeants afghans et les talibans ont débuté à Doha, la capitale du Qatar, en septembre, suite à un accord conclu en février entre les États-Unis et les talibans pour mettre fin aux attaques contre leurs forces respectives afin de permettre la tenue de négociations.

Ces négociations visent à obtenir le retrait des forces américaines du pays et à mettre fin au conflit.

David Helvey, secrétaire adjoint du Pentagone pour les affaires de sécurité indo-pacifiques, a déclaré le 22 septembre que les États-Unis avaient réduit leurs effectifs en Afghanistan à 8 600 hommes et avaient remis cinq bases aux forces afghanes.

« Nous maintenons depuis longtemps que la présence de nos forces en Afghanistan est basée sur des conditions », a-t-il déclaré, notant que le président Trump avait décidé en août de réduire le nombre de soldats américains à quelque 4 000 à 5 000 hommes d’ici la fin novembre.

Les États-Unis se préparent à retirer toutes leurs forces d’ici mai 2021 « si les conditions le permettent », a ajouté Helvey.

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos

Rapport : «Les Émirats arabes unis financent les mercenaires de Wagner qui combattent pour Khalifa...

Le magazine américain, Foreign Policy, a signalé qu’«au moment où Abou Dhabi cherchait à dépenser des milliards de dollars pour acheter des armes américaines,...

France : 326 morts et 12 696 contaminations à la Covid-19 en 24 heures

La France a enregistré 326 décès et 12 696 nouvelles contaminations au nouveau coronavirus, Covid-19, au cours des dernières 24 heures, a annoncé jeudi...

OTAN : L’accord entre Kaboul et les Talibans est un « pas important » vers la...

Le Secrétaire général de l'OTAN, Jens Stoltenberg, a salué l'accord conclu entre le gouvernement afghan et le Mouvement des Talibans, « pour aller de l’avant...

Yémen: 9 civils tués dans un bombardement des Houthis

Neuf civils ont été tués et sept autres ont été blessés, jeudi, par des bombardements de rebelles Houthis sur le complexe industriel et commercial...

Bloomberg : vers une réconciliation entre l’Arabie saoudite et le Qatar

L'Arabie saoudite et le Qatar tentent de parvenir à un accord pour résoudre leur différend de longue date, sous la pression de l'Administration du Président sortant Donald...