26.3 C
New York
jeudi, mai 23, 2024

Buy now

spot_img

Tunisie : Le gouvernement de Chahed résiste encore car il n’y a pas d’alternative

Ébranlé par une série de limogeages au sein du ministère de l’Énergie, le gouvernement de Youssef Chahed s’enfonce un peu plus dans une crise de confiance. L’opposition peine néanmoins à s’imposer comme une vraie alternative, analyse pour JA Hasni Abidi, spécialiste du monde arabe.
Voilà maintenant une semaine que le chef du gouvernement tunisien a limogé le ministre de l’Énergie, Khaled Gaddour, le secrétaire d’État chargé des Mines, Hachem Hmidi, ainsi que plusieurs hauts responsables du ministère. Une décision justifiée principalement par l’exploitation illégale par un investisseur tunisien d’un champ pétrolier à Monastir depuis 2009.
Loin d’être nouvelle, cette affaire aurait davantage servi de faux prétexte au Premier ministre, analysent certains de ses opposants. Cette série de limogeages serait d’après eux une stratégie politique menée par Youssef Chahed, ayant pour but d’évincer ses adversaires tout en s’imposant comme le rempart anticorruption.
Le politologue algérien Hasni Abidi, qui dirige le Centre d’études et de recherche sur le monde arabe et méditerranéen (Cernam) à Genève, analyse pour Jeune Afrique la décision du Premier ministre et ses conséquences.
Jeune Afrique : Beaucoup de voix se sont élevées pour dénoncer un règlement de comptes politique. Cette version est-elle pertinente, selon vous ?
Hasni Abidi : Il est vrai que cette affaire est aussi l’histoire d’une opportunité saisie. Youssef Chahed a su en profiter pour montrer qu’il est l’homme de la situation et qu’il est à la hauteur des espérances des Tunisiens. Il a essuyé nombre de critiques concernant l’incapacité du gouvernement à stopper la corruption qui gangrène le pays. De là à parler de règlement de comptes politique, je n’y adhère pas. Des preuves sont accumulées sur des manquements graves dans la gestion du ministère de l’Énergie impliquant plusieurs collaborateurs. Le ministre a payé les frais d’un certain laisser-faire. Il s’agit de l’exploitation illégale d’un site pétrolier.

SourceAgences

Dernières infos

Tunisie : des personnalités politiques déférées devant le parquet (Front de salut national)

Le Front de salut national (FSN), une coalition de...

Séisme en Turquie et en Syrie : Le Qatar tient à jouer un rôle pour la reconstruction

Le Croissant-Rouge qatari a indiqué, jeudi, que «l’Etat du...

La Commission européenne interdit à ses employés d’utiliser l’application TikTok

La Commission européenne a demandé à ses employés, ce...

Russie : Crash d’un avion de l’armée dans l’ouest du pays

Un avion du ministère russe de la Défense s'est...

À ne pas rater

La France et les Emirats arabes unis discutent des « défis en Ukraine et en Iran »

La ministre française des Affaires étrangères, Catherine Colonna, a...

Abou Dhabi et Doha à la tête des villes les plus sûres au monde

Les deux villes du Moyen-Orient, Abou Dhabi et Doha...

L’émir du Qatar participe à un mini-sommet arabe tenu à Abou Dhabi  

Les dirigeants du Conseil coopératif du Golfe (CCG) ont...

Alors qu’elles comptaient la livrer à Alger, les autorités tunisiennes relâchent la militante franco-algérienne sous la demande des Français

Paris est intervenue, lundi, pour libérer la militante politique et journaliste franco-algérienne, Amira Bouraoui, qui a été arrêtée en Tunisie et qui risquait d’être...

La Libye rejette la décision de l’Egypte concernant la démarcation des frontières maritimes

La Libye a rejeté, vendredi, la décision prise par l'Égypte le 11 décembre de délimiter unilatéralement les frontières maritimes entre les deux pays. "Cette démarcation...

Tunisie: Saïed se réunit avec le Premier ministre libyen

Le Président de la République de Tunisie, Kais Saïed a reçu, mercredi, le chef du gouvernement d'union nationale libyen, Abdulhamid Dbeibeh, en présence de...

Algérie-Tunisie: Lamamra reçu à Tunis par Saïed

Le ministre algérien des Affaires étrangères, Ramtane Lamamra, a effectué, ce samedi, une visite de travail en Tunisie en sa qualité d'envoyé spécial du...

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici