9.3 C
New York
dimanche, mars 3, 2024

Buy now

spot_img

Tunisie-Sources : «Une campagne d’interpellations a ciblé un ancien dirigeant d’Ennahdha, un homme d’affaire et un activiste politique»

Courrier arabe

Des sources ont affirmé que «les forces de l’ordre tunisienne ont mené, samedi, une campagne d’interpellations, ciblant l’ancien dirigeant d’Ennahdha, Abdelhamid Jelassi, l’homme d’affaire Kamel Ltaeif, et l’activiste politique Khayam Turki».

L’ancienne députée tunisienne, Mounia Ibrahim, a confié au journal Arabi 21 que «son mari Abdelhamid Jelassi a été arrêté dans la soirée du samedi 11 février et emmené vers une destination inconnue». Elle a signalé que «le domicile avait été fouillé, avant l’arrestation».

La nouvelle a également été publiée sur la page Facebook du concerné. Le post a précisé : «Une patrouille sécuritaire a effectué une descente, ce soir, au domicile de Jelassi, qui a été conduit vers une destination inconnue».

Jelassi est connu pour être un des opposants du président Kaïs Saïed, depuis que ce dernier ait imposé les mesures exceptionnelles au pays.

De sa part, l’avocat Nizar Ayed a signalé que «l’homme d’affaire Kamel Ltaeif (68 ans et connu pour son influence dans le milieu politique et très proche du chef de l’ancien régime, Zinelabidine ben Ali) a été interpellé depuis son domicile».

Aussi, l’avocat Abdelaziz al-Seid a signalé «l’arrestation de l’activiste politique, Khayam Turki (58 ans)», mais sans évoquer les raisons de l’arrestation.

«Samedi 11 février, vers 6 heures du matin, mon client a été interpellé par les forces de l’ordre, qui ont débarqué à son domicile et fouiller les lieux», avait-il déclaré.

Il ajouta : «J’essaye toujours de savoir vers où il a été emmené», en précisant que «l’activiste n’avait aucune affaire nécessitant son arrestation».

Des médias locaux tunisiens signalent que «Khayam Turki ancien chef du parti politique «Ettakatol» fait objet d’une enquête du Pôle judiciaire financier et économique pour blanchiment d’argent».

De son côté, le mouvement Ennahdha estime que «l’arrestation vise à terroriser les opposants du président Kaïs Saïed», alors que le mouvement du Salut national a indiqué que «Turki a été interrogé plusieurs fois par la police, pour avoir organisé un diner lors duquel il avait réuni chez lui des personnalités de l’opposition».

Dernières infos

Tunisie : des personnalités politiques déférées devant le parquet (Front de salut national)

Le Front de salut national (FSN), une coalition de...

Séisme en Turquie et en Syrie : Le Qatar tient à jouer un rôle pour la reconstruction

Le Croissant-Rouge qatari a indiqué, jeudi, que «l’Etat du...

La Commission européenne interdit à ses employés d’utiliser l’application TikTok

La Commission européenne a demandé à ses employés, ce...

Russie : Crash d’un avion de l’armée dans l’ouest du pays

Un avion du ministère russe de la Défense s'est...

À ne pas rater

La France et les Emirats arabes unis discutent des « défis en Ukraine et en Iran »

La ministre française des Affaires étrangères, Catherine Colonna, a...

Abou Dhabi et Doha à la tête des villes les plus sûres au monde

Les deux villes du Moyen-Orient, Abou Dhabi et Doha...

L’émir du Qatar participe à un mini-sommet arabe tenu à Abou Dhabi  

Les dirigeants du Conseil coopératif du Golfe (CCG) ont...

Tunisie : des personnalités politiques déférées devant le parquet (Front de salut national)

Le Front de salut national (FSN), une coalition de l’opposition en Tunisie, a indiqué, ce vendredi, que le ministère de l'Intérieur a déféré devant...

Alors qu’elles comptaient la livrer à Alger, les autorités tunisiennes relâchent la militante franco-algérienne sous la demande des Français

Paris est intervenue, lundi, pour libérer la militante politique et journaliste franco-algérienne, Amira Bouraoui, qui a été arrêtée en Tunisie et qui risquait d’être...

Kaïs Saïed qualifie l’opposition en Tunisie de «cancer»

Le président tunisien, Kaïs Saïed, a déclenché une large polémique au pays, après avoir traité l’opposition de «cancer», et estimé qu’un traitement de chimiothérapie...

Tunisie: « À travers son discours, Saïed veut maintenir le peuple dans la peur », accuse la centrale syndicale

Le secrétaire général de l'Union générale tunisienne du travail (Ugtt), Noureddine Taboubi, a estimé, vendredi, que « le président Kaïs Saïed s’est engagé dans...

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici