lundi, juin 14, 2021

«Un cargo militaire détecté à al-Jofrah et un mercenaire de Wagner localisé à Houn», déclare Burkan al-Ghadab  

Courrier arabe

Le centre informationnel de Burkan al-Ghadab (Volcan de la colère) a indiqué «avoir intercepté  un cargo militaire dans la base aérienne d’al-Jofrah, ainsi qu’un des membres de Wagner à Houn».

Lors d’un communiqué publié aujourd’hui, dimanche, Volcan de la colère signala : «Depuis la signature du cessez-le-feu, en octobre dernier, et jusqu’au 1èr mai, nous avons intercepté 67 vols, menés par la compagnie aérienne syrienne, Cham Wings Airlines vers l’est libyen».

Le communiqué indiqua qu’«à chaque fois les avions transportaient des mercenaires, depuis la Syrie pour Khalifa Haftar», dénonçant les violations du cessez-le-feu installé au pays.

Il ajouta : «Les avions décollent de l’aéroport de Damas et depuis la base russe de Hmeimim, à Lattaquié, et atterrissent à l’aéroport de Bnina à Benghazi ou dans la base émiratie al-Khadem, qui se trouve au sud de la ville d’al-Marj».

Il signala que «les avions activaient généralement le mode camouflage, dès l’entrée dans les airs libyennes», rappelant que «la compagnie russe était sanctionnée par Washington pour avoir transporté des mercenaires et des équipements militaires depuis la Russie vers la Syrie».

Wagner à Houn

Un autre communiqué indiqua «qu’un des membres de Wagner avait été localisé dans la ville de Houn».

Des images ont été publiées, signalant que «le mercenaire conduisait un camion militaire russe».

Il est à noter que Houn, située au centre du pays, est contrôlée par Khalifa Haftar.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos