samedi, octobre 16, 2021

Un projet de loi américain culpabilise l’Arabie saoudite

Courrier arabe

Le président du comité des relations étrangères au Conseil des Sénats américains a présenté un projet de loi qui critique les conditions des droits de l’Homme en Arabie saoudite.

Le projet a demandé au Congrès de réviser des relations avec Riyadh et l’obliger à changer d’attitude vis-à-vis des pratiques arbitraires infligées aux activistes et aux militants des droits de l’homme en critiquant le prince héritier Mohammed ben Salmane, et en tenant les autorités saoudiennes pour responsable de l’assassinat du journaliste Jamal Khashoggi dans le consulat de son pays à Istanbul.

Aussi plaçant l’Arabie saoudite à l’origine de la pire crise humanitaire de la région, où les milliers de yéménite souffrent en silence, il appela la diplomatie américaine à se mobiliser pour mettre fin aux violations militaires saoudiennes contre les civils innocents.

Le projet de loi affirma que la guerre lancée au Yémen menace les principes humanitaires américains, signalant qu’elle doit s’arrêter au plus vite, étant donné le nombre considérable des victimes, en hausse permanente.

A ce sujet, il convient de noter que l’administration de Trump se justifie des menaces iraniennes comme prétexte pour vendre de grosses quantités d’armes aux Saoudiens, et bien que le Congrès avait déjà échoué à la convaincre de suspendre les ventes, les rapports internationaux fournissent les preuves sur les cibles finales des missiles obtenus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos