mardi, novembre 24, 2020

Un projet de loi américain pour interdire l’accès des membres de la famille royale saoudienne aux États-Unis

Courrier arabe

Le site américain «Bloomberg» a déclaré que les États-Unis prévoient de mettre en œuvre une loi qui interdira des membres de la famille royale saoudienne d’entrer dans ses terres.

Le site a mentionné qu’un nouveau projet de loi a été présenté au conseil des Sénats, citant qu’il proclamait «l’interdiction d’accès aux États-Unis à certains membres de la famille royale d’Arabie saoudite».

Il expliqua que les sénateurs républicains s’étaient lancés dans le projet, cherchant des possibilités pour punir les saoudiens en raison des graves violations commises contre les droits de l’homme, sans pour autant provoquer le président Donald Trump, qui pourra faire appel à son droit de Veto pour rejeter la loi à tout moment.

Le projet de pression

«Ce projet est une tentation pour faire basculer les relations américaines entreprises avec l’Arabie saoudite vers une autre rive, nous espérons avoir le soutien de nos collègues pour y progresser, car actuellement nous avons tous besoin de constater un réel changement des comportement saoudiens, et c’est ce projet de loi qui permettra cela», avait déclaré  Jim Ritch, le président républicain du comité des affaires étrangères du conseil, qui avait dévoilé mercredi dernier le but convoité du projet.

De son côté, le site d’informations «al-Jazeera.net» a rapporté selon une source proche du conseil que les conditions notées dans le projet de loi seront applicables «jusqu’à ce que l’Arabie saoudite prouve des progrès dans le domaine des droits de l’homme».

La source ajouta que le progrès en question a été déterminé par des agences gouvernementales sous l’égide du département d’État américain, soulignant l’inclusion probable de la libération inconditionnée des centaines de militants détenus arbitrairement dans les prisons saoudiennes.

Notant que si Washington approuvait le projet, et l’annonçait comme une loi, des centaines des membres de la famille royale travaillant au gouvernement saoudien seront interdits d’entrer aux États-Unis.

Ayant pour objectif «mettre des pressions sur le prince héritier Mohammed ben Salmane (MBS)», à l’ombre de l’assassinat du journaliste saoudien Jamal Khashoggi, et des compagnes d’interpellations lancées depuis plus de 2 ans au royaume, l’application du projet comme loi n’interdira pas MBS de l’entrée, mais représentera un coup dure pour lui.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos

Maroc : Plusieurs points de consensus sur l’unification de la Chambre des représentants libyenne

Le membre de la Chambre des représentants à Tripoli, Salah Fahim, a déclaré, lundi, que les mini-sessions consultatives pour unifier la Chambre des représentants libyenne tenues,...

Arabie saoudite : les Houthis annoncent une attaque au missile contre une station de...

La station de distribution de l'Aramco à Djeddah a été la cible d'une attaque au missile, ont annoncé les Houthis au Yémen. De son côté, l'Arabie saoudite n'a émis aucun de commentaire...

L’armée Libyenne : les renforts des milices de Haftar se dirigent vers l’ouest du...

L’armée libyenne a annoncé, dimanche, que de grands renforts militaires de la milice du général putschiste Khalifa Haftar, ont été repérés dans la ville de Benghazi (Est de...

Arabie saoudite : Ben Salmane rencontre le Secrétaire d’État américain, Pompeo, à Neom

Le prince héritier saoudien, Mohammed Ben Salmane a rencontré, dimanche, le Secrétaire d'État américain, Mike Pompeo, dans la ville de Neom, dans le nord-ouest...

Médias israéliens : Netanyahou a tenu une réunion secrète avec Ben Salmane en Arabie...

Le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahou, le prince héritier saoudien, Mohammed Ben Salmane, et le Secrétaire d'État américain, Mike Pompeo, ont tenu une réunion tripartite, hier dimanche,...