mardi, février 7, 2023

Un tribunal britannique autorise l’extradition d’Assange vers les États-Unis pour « espionnage »

Un tribunal britannique a autorisé vendredi l’extradition du fondateur de WikiLeaks Julian Assange vers les États-Unis, pour « espionnage ».

L’agence américaine l’Associated Press (AP) a déclaré que la Haute Cour de justice de Londres a ouvert la voie à une extradition de Julian Assange vers les États-Unis. Cette décision était également motivée par la santé mentale fragile de Julian Assange et les risques de suicide.

La Haute Cour de Londres a ainsi indiqué que les arguments fournis par les États-Unis concernant les conditions de sa détention étaient convaincants. Ce dernier ne serait pas soumis à des mesures administratives spéciales et dans des conditions de détention particulièrement sévères.

La ministre de l’Intérieur, chargée de l’application des lois au Royaume-Uni, devrait prendre la décision finale d’extrader Assange vers les États-Unis, selon l’agence.

La justice britannique a refusé, janvier dernier, l’extradition du fondateur de WikiLeaks, Julian Assange, vers les États-Unis, poursuivi pour espionnage après la publication de documents confidentiels.

En effet, la cour de l’Old Bailey, à Londres a évoqué la santé mentale fragile que présente Julian Assange et le risque de suicide très élevé en cas d’extradition vers les États-Unis.

La décision du tribunal est susceptible d’être sujette à un recours en appel dans les 14 jours, par l’administration américaine, qui réclame l’extradition du fondateur de WikiLeaks, âgé de 49 ans.

Par ailleurs, les États-Unis se sont engagés à ne pas placer Julien Assange dans une prison de haute sécurité et à le transférer en Australie, son pays d’origine, pour y purger sa peine en cas de condamnation.

Assange fait face à des accusations de complot en vue de commettre un piratage informatique aux États-Unis et de participation à la fuite de secrets gouvernementaux en 2010.

Il risque une peine de 175 ans de prison aux États-Unis, et ce, pour avoir publié, plus de 700.000 documents classifiés sur les activités militaires et diplomatiques américaines, notamment en Irak et en Afghanistan.

Les États-Unis reprochent au fondateur de WikiLeaks d’avoir mis en danger les sources des services secrets américains. Des accusations mensongères que le concerné conteste.

SourceAgences

Dernières infos

Pentagone: Un autre « ballon espion » chinois survole l’Amérique latine

Le porte-parole du Pentagone, Pat Ryder, a indiqué qu'un...

La France et les Emirats arabes unis discutent des « défis en Ukraine et en Iran »

La ministre française des Affaires étrangères, Catherine Colonna, a...

Tunisie: « À travers son discours, Saïed veut maintenir le peuple dans la peur », accuse la centrale syndicale

Le secrétaire général de l'Union générale tunisienne du travail...

Le président du Tchad inaugure l’ambassade de son pays en Israël

Le Président de la République du Tchad, Mahamat Idriss...

À ne pas rater

La France et les Emirats arabes unis discutent des « défis en Ukraine et en Iran »

La ministre française des Affaires étrangères, Catherine Colonna, a...

Abou Dhabi et Doha à la tête des villes les plus sûres au monde

Les deux villes du Moyen-Orient, Abou Dhabi et Doha...

L’émir du Qatar participe à un mini-sommet arabe tenu à Abou Dhabi  

Les dirigeants du Conseil coopératif du Golfe (CCG) ont...

Pentagone: Un autre « ballon espion » chinois survole l’Amérique latine

Le porte-parole du Pentagone, Pat Ryder, a indiqué qu'un autre "ballon espion" chinois a survolé l'Amérique latine. "Nous avons détecté un deuxième ballon survolant l'Amérique...

France : 3260 morts dans des accidents de la route en 2022

La France a connu en 2022, 3260 décès dans des accidents de la circulation. Selon les données de l'Observatoire national interministériel de la sécurité routière...

Burkina Faso: nouvelle manifestation contre la France

Des milliers de manifestants ont protesté samedi, en début de journée, à Ouagadougou, capitale du Burkina Faso, et dans d’autres villes du pays, contre...

La Russie planifie une nouvelle offensive contre l’Ukraine au printemps, selon l’Otan

L'Organisation du traité de l'Atlantique nord (Otan) a évoqué, jeudi, une nouvelle offensive militaire russe contre l'Ukraine au printemps prochain, appelant Kiev à s'y...

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here