samedi, mars 6, 2021

Une entreprise italienne suspend l’exportation d’armes vers l’Arabie saoudite et les Émirats Arabes Unis

courrier arabe

Le fabricant d’armes italien RWM a suspendu ses exportations d’armes vers l’Arabie saoudite et les Émirats Arabes Unis pendant 18 mois en raison de leur utilisation dans la guerre au Yémen, à la suite des décisions européennes similaires prises ces derniers mois.

D’après le journal italien « il Manifesto », le producteur de roquettes et de missiles moyennes et lourdes avait étendu sa décision à ses partenaires italiens et leur avait recommandé de bloquer la vente d’armes à l’Arabie saoudite et aux EAU, car « ces armes se trouvent aux mains des mercenaires de la coalition saoudienne, coupables de pires crimes infanticides ».

Le journal a ajouté que « la société respectait la volonté du parlement italien et celle du gouvernement de suspendre les exportations à partir de la fin juillet de l’année en cours ».

En juin dernier, la Chambre des représentants italienne a approuvé un projet de loi visant à mettre terme aux ventes d’armes au royaume saoudien et aux EAU pouvant être utilisées dans des pratiques qui violent le droit international humanitaire au Yémen.

La coalition arabe au Yémen a été largement critiquée par les parlements des pays exportateurs d’armes à Riyad, en particulier les Etats-Unis, la Grande-Bretagne, l’Allemagne et la France, ainsi que par des institutions judiciaires et des organisations de défense des droits humains. Ces armes ont tué et blessé des dizaines de milliers de civils et ont propagé de graves épidémies et famines au Yémen.

Par ailleurs, la Cour d’appel de Londres a estimé jeudi que « la vente d’armes au royaume arabe par la Bretagne dans le contexte du conflit au Yémen avait été entaché d’une erreur majeure sur un point primordial », en bloquant ainsi toutes les licences de vente d’armes britanniques à Riyad.

En octobre 2018, l’Allemagne a annoncé, à son tour, avoir mis en place un embargo sur les ventes d’armes après l’assassinat du journaliste Jamel Khashoggi et la crise humanitaire au Yémen.

Rappelons que l’Arabie saoudite intervient militairement au Yémen voisin depuis 2015, à la tête d’une coalition arabe en soutien aux forces pro-gouvernementales opposées aux rebelles Houthis.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos