7.9 C
New York
lundi, avril 22, 2024

Buy now

spot_img

Une entreprise italienne suspend l’exportation d’armes vers l’Arabie saoudite et les Émirats Arabes Unis

courrier arabe

Le fabricant d’armes italien RWM a suspendu ses exportations d’armes vers l’Arabie saoudite et les Émirats Arabes Unis pendant 18 mois en raison de leur utilisation dans la guerre au Yémen, à la suite des décisions européennes similaires prises ces derniers mois.

D’après le journal italien « il Manifesto », le producteur de roquettes et de missiles moyennes et lourdes avait étendu sa décision à ses partenaires italiens et leur avait recommandé de bloquer la vente d’armes à l’Arabie saoudite et aux EAU, car « ces armes se trouvent aux mains des mercenaires de la coalition saoudienne, coupables de pires crimes infanticides ».

Le journal a ajouté que « la société respectait la volonté du parlement italien et celle du gouvernement de suspendre les exportations à partir de la fin juillet de l’année en cours ».

En juin dernier, la Chambre des représentants italienne a approuvé un projet de loi visant à mettre terme aux ventes d’armes au royaume saoudien et aux EAU pouvant être utilisées dans des pratiques qui violent le droit international humanitaire au Yémen.

La coalition arabe au Yémen a été largement critiquée par les parlements des pays exportateurs d’armes à Riyad, en particulier les Etats-Unis, la Grande-Bretagne, l’Allemagne et la France, ainsi que par des institutions judiciaires et des organisations de défense des droits humains. Ces armes ont tué et blessé des dizaines de milliers de civils et ont propagé de graves épidémies et famines au Yémen.

Par ailleurs, la Cour d’appel de Londres a estimé jeudi que « la vente d’armes au royaume arabe par la Bretagne dans le contexte du conflit au Yémen avait été entaché d’une erreur majeure sur un point primordial », en bloquant ainsi toutes les licences de vente d’armes britanniques à Riyad.

En octobre 2018, l’Allemagne a annoncé, à son tour, avoir mis en place un embargo sur les ventes d’armes après l’assassinat du journaliste Jamel Khashoggi et la crise humanitaire au Yémen.

Rappelons que l’Arabie saoudite intervient militairement au Yémen voisin depuis 2015, à la tête d’une coalition arabe en soutien aux forces pro-gouvernementales opposées aux rebelles Houthis.

Dernières infos

Tunisie : des personnalités politiques déférées devant le parquet (Front de salut national)

Le Front de salut national (FSN), une coalition de...

Séisme en Turquie et en Syrie : Le Qatar tient à jouer un rôle pour la reconstruction

Le Croissant-Rouge qatari a indiqué, jeudi, que «l’Etat du...

La Commission européenne interdit à ses employés d’utiliser l’application TikTok

La Commission européenne a demandé à ses employés, ce...

Russie : Crash d’un avion de l’armée dans l’ouest du pays

Un avion du ministère russe de la Défense s'est...

À ne pas rater

La France et les Emirats arabes unis discutent des « défis en Ukraine et en Iran »

La ministre française des Affaires étrangères, Catherine Colonna, a...

Abou Dhabi et Doha à la tête des villes les plus sûres au monde

Les deux villes du Moyen-Orient, Abou Dhabi et Doha...

L’émir du Qatar participe à un mini-sommet arabe tenu à Abou Dhabi  

Les dirigeants du Conseil coopératif du Golfe (CCG) ont...

Arabie saoudite : Des ONG demandent la libération des deux Saoudiens contributeurs de Wikipédia, interpellés depuis 2020

Des organisations humanitaires saoudiennes ont appelé les autorités saoudiennes à libérer les deux Saoudiens contributeurs de Wikipédia, interpellés depuis 2020 pour leurs publications sur...

Arabie saoudite : Des prisonniers en grève de la faim pour dénoncer des procès inéquitables

En Arabie saoudite, des détenus ont entamé une grève de la faim pour protester contre les condamnations arbitraires dont ils ont été victimes suite...

Arabie saoudite : Une campagne d’interpellation cible les Syriens du royaume

Des militants ont signalé, jeudi, que «les autorités saoudiennes ont lancé une campagne d’interpellation, ciblant des Syriens résidents au pays». Le célèbre compte "Mo’takali al-rai"...

«Les Saoudiens sont en colère contre leur gouvernement», voici les révélations d’un sondage du WINEP

L’Institut de Washington pour la politique du Proche-Orient (WINEP) a signalé que «les Saoudiens sont en colère contre leur gouvernement et ne sont pas...

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici