13.8 C
New York
vendredi, avril 12, 2024

Buy now

spot_img

Une « équipe criminelle » pour torturer et harceler les femmes, fondée par le prince Ben Salmane

Courrier arabe

Le « New York Times » a révélé, dans un rapport publié dimanche, l’existence d’un groupe secret créé par le prince héritier Saoudien Mohamed ben Salmane dans le but de faire taire ses opposants, en faisant recours aux meurtres, aux enlèvements, aux tortures et aux harcèlements à l’égard des femmes.

Le journal déclare que, selon des responsables américains informés par des rapports de renseignements, le « groupe d’interventions rapides » a été mis sur pied un an avant la mort du journaliste saoudien Jamal Khashoggi, et qu’il été responsable de son assassinat à Istanbul.

Le groupe avait effectué au moins 12 opérations en 2017, ce qui signifie que le meurtre de Khashoggi et le démembrement de son corps faisaient partie d’une vaste campagne qui visait les opposants.

D’après des informations de sécurité sur lesquelles le rapport s’est basé, les membres de l’équipe avaient effectué l’année dernière de nombreuses missions, au point de réclamer une récompense financière à l’occasion de Eid al-Fitr.

Ce groupe avait pour missions ; le rapatriement de force des Saoudiens des pays arabes, l’arrestation et l’agression des prisonniers incarcérés dans des palais appartenant au roi Salmane et à son fils. L’une des victimes – une conférencière universitaire qui militait pour le statut des femmes- avait été torturée l’année dernière, ce qui l’avait incitée à tenter de se suicider.

Le journal a confirmé que c’était Ben Salmane « qui avait décidé de créer cette unité, alors qu’elle était supervisée par Saoud al-Qahtani, ancien conseiller à la Cour royale, ayant été destitué de ses fonctions au sein du consulat saoudien après la mort de Khashoggi » et par son adjoint Abdul Aziz Mutrab l’ancien officier des renseignements secrets et qui avait accompagné le prince héritier lors d’un voyage à l’étranger et dirigé les opérations sur terrain. Il ajoute que Thaer Ghaleb Al Harbi faisait aussi partie des membres de l’équipe, notant que Mutrab et al-Harbi sont actuellement en procès pour complicité dans l’assassinat de Khashoggi, alors qu’Al-Qahtani est en résidence surveillée.

Le journal a aussi signalé que Qahtani était un canal direct avec Ben Salmane ce qui avait empêché les responsables américains de clarifier les relations entre le prince héritier et l’unité secrète.

Selon les conclusions de la CIA, Ben Salmane avait lui-même ordonné l’exécution de Khashoggi et les opérations de l’équipe auraient commencé après sa mort à l’époque où Mutrab et Al Harbi étaient consulats.

D’après le « Times », les femmes auraient été battues, électrocutées, noyées, et menacées de mort et de viols lors d’interrogatoires dans les prisons saoudiennes. Le groupe secret-cite « le Times »- avait, aujourd’hui, harcelé des militantes des droits de l’homme qui étaient détenues dans les prisons, parmi lesquels se trouvaient Jane al-Hathul, Aziza al-Yusuf et Iman al-Nafjan.

En juin, L’équipe a aussi été chargée de rapatrier de force Rami al-Nuaimi des Emirats arabes unis, et d’enlever Faisal al-Jarba –collaborateur d’un haut membre de la famille royale- pour le transférer en Arabie saoudite. En août 2017, le prince Saoud bin Al-Montasser a été ramené du Maroc en Arabie saoudite, plusieurs mois après l’arrestation d’un étudiant universitaire – de double nationalité Qatarie et Saoudienne – lors de sa visite au Koweït pour le déporter en Arabie saoudite.

Le journal traitait aussi des larges campagnes d’arrestations effectuées au Ritz-Carlton en 2017 impliquant des opposants qui ont été placés dans des lieux secrets dont des palais royaux, et aussi de la façon dont al-Qahtani et Mutrab avaient obligé les princes et les avaient forcés à renoncer à certains de leurs biens et que l’un d’eux était mort en détention.

Dernières infos

Tunisie : des personnalités politiques déférées devant le parquet (Front de salut national)

Le Front de salut national (FSN), une coalition de...

Séisme en Turquie et en Syrie : Le Qatar tient à jouer un rôle pour la reconstruction

Le Croissant-Rouge qatari a indiqué, jeudi, que «l’Etat du...

La Commission européenne interdit à ses employés d’utiliser l’application TikTok

La Commission européenne a demandé à ses employés, ce...

Russie : Crash d’un avion de l’armée dans l’ouest du pays

Un avion du ministère russe de la Défense s'est...

À ne pas rater

La France et les Emirats arabes unis discutent des « défis en Ukraine et en Iran »

La ministre française des Affaires étrangères, Catherine Colonna, a...

Abou Dhabi et Doha à la tête des villes les plus sûres au monde

Les deux villes du Moyen-Orient, Abou Dhabi et Doha...

L’émir du Qatar participe à un mini-sommet arabe tenu à Abou Dhabi  

Les dirigeants du Conseil coopératif du Golfe (CCG) ont...

Séisme en Turquie et en Syrie : Le Qatar tient à jouer un rôle pour la reconstruction

Le Croissant-Rouge qatari a indiqué, jeudi, que «l’Etat du Qatar déployait des efforts pour contribuer à la reconstruction des régions endommagées par le séisme...

Le Sultanat d’Oman autorise les avions de ligne israéliens à survoler son espace aérien

Israël a déclaré, jeudi, que les autorités du Sultanat d'Oman ont accepté d'autoriser les avions de ligne israéliens à traverser l'espace aérien de ce...

Cisjordanie : Grève générale suite au massacre perpétré par l’armée israélienne à Naplouse

Une grève générale a paralysé, jeudi, tous les aspects de la vie en Cisjordanie, en signe de deuil après le meurtre de 11 Palestiniens...

Sultanat d’Oman : un séisme de magnitude 4,1 frappe la ville de Douqm

Un tremblement de terre d'une magnitude 4,1 sur l'échelle de Richter a été enregistré, dimanche, à Douqm, ville côtière du sultanat d'Oman. Le Centre sismologique...

4 Commentaires

  1. à mon avis c’est lui même le pire criminel que l’humanité n’a jamais connu, je crois qu’il y un truc qui tourne pas rond chez ce type, sinon bel article merci pour l’info

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici