samedi, juin 12, 2021

Yémen : 8 enfants tués et 33 autres blessés dans une série d’attaques depuis début mars

Le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF) a annoncé, samedi, que 8 enfants sont morts et 33 autres blessés, dans une série d’attaques perpétrée au Yémen, depuis le début du mois de mars.

C’est ce qui ressort d’un communiqué, publié par le représentant de l’UNICEF au Yémen, Philip Daumal, dont l’Agence Anadolu a eu copie.

Les batailles se sont intensifiées, il y a quelques semaines, entre les forces gouvernementales et les Houthis dans plusieurs gouvernorats, en dépit des appels répétés de l’ONU et de la communauté internationale d’arrêter l’escalade militaire et d’engager des consultations politiques pour résoudre le conflit.

Selon le communiqué, la vague croissante de violence se poursuit dans tout le Yémen et fait un grand nombre de victimes parmi les enfants.

D’après la même source, il a été confirmé que 8 enfants avaient été tués et 33 autres blessés dans une série d’attaques depuis le début de ce mois, en parallèle avec l’intensification du conflit le long des fronts actifs dans les gouvernorats de Taiz (sud-ouest) et d’al-Houdeidah (ouest), sans en nommer la partie responsable.

« Les chiffres réels sont probablement beaucoup plus élevés », lit-on dans le même communiqué qui met en avant une condamnation des attaques contre les civils, y compris les enfants, et de la destruction des infrastructures civiles et des zones habitées. « Il s’agit d’une violation du droit international humanitaire », ajoute-t-on.

Le communiqué a appelé toutes les parties en conflit au Yémen à protéger les plus vulnérables et à arrêter immédiatement les attaques contre les infrastructures et les quartiers.

Le Yémen vit au rythme d’une guerre dévastatrice depuis près de sept ans. 23 3000 personnes en sont mortes et 80% de la population soit 30 millions de personnes dépendent désormais des aides pour assurer leur survie dans la pire crise humanitaire du monde, selon les Nations Unies.

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos