lundi, octobre 25, 2021

Yémen: 9 civils tués et 123 blessés à Marib

Un réseau yéménite de défense des droits humains a annoncé, mercredi, la mort de 9 civils et la blessure de 123 autres, dans le district d’Abdiya relevant du gouvernorat de Marib (centre), assiégé et attaqué par les Houthis, depuis trois semaines.

Le « Réseau yéménite pour les droits et les libertés » (non gouvernemental), a déclaré dans un rapport examiné par l’Agence Anadolu, que « 2451 violations contre la population civile et les biens publics et privés dans le district d’Abdiya, ont été signalées, pour la période comprise entre le 23 septembre et le 13 octobre de cette année ».

Le rapport a ajouté que « plus de 35 000 personnes dans le district d’Abdiya vivent dans des conditions de plus en plus dures en raison du blocus imposé par la milice houthie ».

En effet, la ville est le théâtre d’une tragédie humanitaire en l’absence de services médicaux.

La source a expliqué que « les bombardements arbitraires de la milice houthie contre des zones peuplées d’Abdiya, avec des missiles balistiques et des drones piégés, ont causé la mort de 9 civils, dont des femmes et des enfants et blessé 123 civils, parmi eux 38 femmes et 15 enfants ».

D’après le rapport, « 400 maisons ont été détruites, outre, 182 fermes appartenant à des citoyens, 6 pompes à eau agricoles, plus de 320 véhicules et 6 ambulances ont été endommagés au cours de la même période ».

Les Houthis n’ont émis aucun commentaire à ce propos, mais le groupe s’était engagé précédemment à protéger les civils pendant le conflit.

Mardi, le gouvernement yéménite a informé le Secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, de la situation déplorable et inhumaine de 35 000 personnes assiégées à Abdiya, appelant à une position internationale urgente et ferme pour mettre fin à ce blocus.

Depuis près de trois semaines, le district d’Abdiya est assiégée par les Houthis qui tentent de progresser sur plusieurs fronts vers la ville de Marib. Les forces gouvernementales avec le soutien de la Coalition arabe, ont réussi à repousser leur offensive.

Le Yémen est en proie depuis 7 ans à une guerre entre les forces gouvernementales soutenues par une Coalition arabe dirigée par l’Arabie saoudite et le groupe Houthi soutenu par l’Iran, qui a fait 233 000 morts. 80 % de la population, soit environ 30 millions de personnes, est devenue dépendante des aides pour survivre, selon les Nations unies.

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos