vendredi, décembre 4, 2020

Yémen : Formation d’un conseil national pour faire face à la coalition émirato-saoudienne

Courrier arabe

Au Yémen, des dirigeants de partis politiques, ainsi que des chefs de tribus, et des personnalités politiques et sociales ont annoncé la formation d’un «conseil de sauvetage national du sud», afin de conserver l’union nationale du pays.

«Le conseil visera à stopper la guerre, à lever l’embargo imposé au pays, à conserver l’union nationale, en continuant à refuser toutes propositions de division, et surtout, il se battra pour tenir tête à toutes les manœuvres appliquées par la coalition émirato-saoudienne, qu’elles soient directes ou indirectes à travers leurs outils sur terrain», avaient noté les responsables, lors d’une conférence, tenue hier dans la ville «al-Ghidha», la capitale du gouvernorat d’«al-Mohra», située près des frontières avec Oman.

Le conseil a désigné l’ancien gouverneur d’al-Mohra «Ali Salem al-Herrizi», comme haute référence, et nommé son secrétaire général, son directeur de sécurité, ainsi que son porte-parole, en sursoyant la nomination des autres chefs administratifs, pour un évènement très proche.

 Un mouvement contre la coalition

Le chef du conseil «le colonel Ahmed Qahtan», le membre du conseil consultatif yéménite, et le directeur de la sécurité d’al-Mohra, a déclaré: «La mauvaise situation du Yémen est à cause de l’intervention militaire de la coalition émirato-saoudienne», expliquant que les forces armées arabes avaient violé la souveraineté du pays, et divisé sa structure sociale.

Par ailleurs, plusieurs au Yémen estiment que la formation du conseil national d’al-Mohra, et sa détermination à entreprendre un dialogue politique entre le sud et le nord,  est une lettre envoyée au monde, portant les cris de la population dépourvue au sud du pays, qui s’attache à l’union nationale.

Ils notent également que grâce à sa formation par des symboles nationaux, soutenus par le peuple, le conseil se voit dans une position qui lui permet de jouer un rôle important et de réaliser une différence, au sud et au Yémen en général.

Rassemblant une grande majorité de représentation politique, et se focalisant sur les buts nationaux, le conseil semble offrir au yéménite, l’entité de l’identité nationale qu’ils avaient presque oubliée, et rallume la flamme de l’espoir que la guerre et la crise humanitaire avaient étouffé depuis des années.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos

Pour la treizième année consécutive, Israël à la tête de la course aux armements

Israël continue de maintenir sa position à la tête de la course aux armements pour la treizième année consécutive. C'est ce qui ressort du rapport du Global Militarisation...

La résolution de la crise du Golfe n’a rien à voir avec la normalisation...

La solution à la crise du Golfe doit être globale et elle n'a aucun lien avec la normalisation avec Israël. C'est ce qui ressort de...

Rapport : «Les Émirats arabes unis financent les mercenaires de Wagner qui combattent pour Khalifa...

Le magazine américain, Foreign Policy, a signalé qu’«au moment où Abou Dhabi cherchait à dépenser des milliards de dollars pour acheter des armes américaines,...

France : 326 morts et 12 696 contaminations à la Covid-19 en 24 heures

La France a enregistré 326 décès et 12 696 nouvelles contaminations au nouveau coronavirus, Covid-19, au cours des dernières 24 heures, a annoncé jeudi...

OTAN : L’accord entre Kaboul et les Talibans est un « pas important » vers la...

Le Secrétaire général de l'OTAN, Jens Stoltenberg, a salué l'accord conclu entre le gouvernement afghan et le Mouvement des Talibans, « pour aller de l’avant...