samedi, juillet 31, 2021

Yémen : la Coalition arabe lance 11 frappes contre Sanaa, Al-Hodeïda et Amran selon les Houthis

Le groupe Houthi au Yémen a déclaré, dimanche, que l’aviation militaire de la Coalition arabe avait effectué 11 frappes sur la capitale, Sanaa, et les gouvernorats d’Al-Hodeïda (ouest) et d’Amran (nord).

La chaîne de télévision Almasirah, affiliée aux Houthis, a rapporté que « l’aviation de la Coalition a lancé 8 frappes sur Sanaa: deux sur l’aéroport international de Sanaa, trois sur la région d’Al-Hafa, deux autres frappes sur la région de Sanhan et une frappe sur le quartier d’Al-Nahda ».

Selon la même chaîne, l’aviation militaire de la Coalition a lancé une frappe « sur le port de Salif dans le gouvernorat d’Al-Hodeïda (ouest) et deux autres raids qui ont ciblé des fermes appartenant à des citoyens de la région de Khamir » dans le gouvernorat d’Amran, sans communiquer le bilan des dégâts matériels et des victimes.

Dans une autre perspective, la chaîne saoudienne Al-Ikhbariya a cité des sources yéménites (anonymes) qui ont fait savoir que « la coalition a ciblé, avec des frappes aériennes violentes, des sites de missiles balistiques et des ateliers industriels à Sanaa, Amran et Al-Hodeïda », sans donner de plus amples détails.

Le 7 mars, la Coalition arabe a annoncé le lancement d’une opération aérienne militaire avec des frappes virulentes contre les Houthis à Sanaa et dans un certain nombre de gouvernorats yéménites, en riposte aux attaques contre les installations et les sites saoudiens.

Au cours des dernières semaines, les Houthis ont intensifié les tirs de missiles balistiques, de projectiles et de drones contre les régions saoudiennes. De son côté, la Coalition a multiplié les déclarations selon lesquelles ces missiles et drones avaient été interceptés et détruits, tout en accusant le groupe houthi d’être soutenu par l’Iran en matière d’armement.

Le groupe Houthi affirme que ces attaques sont une riposte aux frappes de la Coalition contre ses positions dans des régions distinctes du Yémen.

Le Yémen est en proie, depuis près de sept ans, à une guerre entre les forces gouvernementales soutenues par une coalition militaire arabe, dirigée par le voisin saoudien, et le groupe houthi, soutenus par l’Iran, qui contrôle plusieurs gouvernorats, dont la capitale, Sanaa, depuis septembre 2014.

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos