jeudi, mai 19, 2022

La forte demande pousse le Qatar à augmenter sa production de gaz à 64%

Le ministre de l’Energie du Qatar, Saad Charida al-Kaabi, a signalé...

La Russie suspend l’approvisionnement de la Finlande en électricité

La plus grande compagnie d'électricité de Russie, Inter Rao,...

Diplomate tunisien : « Une visite prévue du Président Kaïs Saïed en Russie »

Une source diplomatique tunisienne a révélé que des efforts...

L’Allemagne et l’Autriche se disent prêtes à payer le gaz russe en roubles

L'Allemagne et l'Autriche se sont dites prêtes à payer...

L’Allemagne serait sur le point de fournir des chars antiaériens à l’Ukraine

Les médias allemands ont rapporté, ce mardi, que Berlin...

Yémen: Les habitants de Mohra proclament le départ des forces de la coalition arabe

Courrier arabe

De milliers de yéménites dans la ville de «Mohra» ont manifesté pour proclamer le départ des forces de la coalition arabe dont l’intervention militaire est dirigée par l’Arabie saoudite, à l’ombre des retraits successifs des forces émiriennes de plusieurs zones stratégiques au pays.

Les organisateurs des manifestations affirment, dans un communiqué, leur insistance sur «le retrait des forces arabes, et précisément sur celle des saoudiens, ainsi que la livraison des accès maritimes et de l’aéroport de la région».

Proclamant la destitution du maire de la ville à cause de sa complicité avec les saoudiens, affirmant qu’il leur a permis d’imposer leur contrôle sur la région, et notant les preuves de dilapidation de l’argent public, le communiqué appela également la communauté internationale et les Nations Unies à intervenir afin de mettre fin à la guerre au Yémen.

Notant que les protestations surgissent dans un temps où «le Conseil sud du mouvement révolutionnaire» a accusé les émiratis de comploter pour agiter la situation dans les villes du sud du pays, expliquant que depuis le début de la guerre, les autorités locales, les forces de l’ordre et l’armé yéménite avaient choisi de prendre le camp des saoudiens, tournant le dos à leur compatriotes.

Et bien que Riyadh, qui avait envoyé en 2017 ses troupes dans la région de Mohra, a justifié son intervention militaire comme étant «une lutte contre la contrebande des armes et de la drogue», la population locale a toujours du mal à accepter la présence des soldats saoudiens et maintient régulièrement des contestations pour dénoncer la situation et pousser les activistes internationaux à agir en leur faveur.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos