19.8 C
New York
lundi, juin 17, 2024

Buy now

spot_img

À cause de l’accord d’Ankara, la Grèce renvoi l’ambassadeur libyen, et Tripoli réplique  

Courrier arabe

Sous l’étonnement de la Turquie, la Grèce a annoncé aujourd’hui vendredi, avoir décidé de renvoyer l’ambassadeur libyen, en réponse à l’accord, que son pays avait signé avec la Turquie, au sujet de la titularisation des frontières maritimes.

Tripoli répliqua à ce sujet, et souligna qu’elle était libre de conclure des accords avec quiconque elle le souhaite.

Le ministre grec des Affaires étrangères, «Nikos Danias», a déclaré aux médias: «L’ambassadeur libyen «Mohamed Younes» dispose de 72 heures pour quitter le pays».

Ceci se présente, au lendemain de l’approbation de l’accord par le parlement turc, qualifié par «Nikos Danias» de «violation à la loi internationale».

La Libye répond sévèrement

De son côté, le ministre libyen de Affaires étrangères a noté que la décision prise par Athènes était inacceptable, signalant: «La Grèce n’a aucune représentation diplomatique en Libye, et si elle existait, nous l’aurions renvoyé également».

Il indiqua que la Grèce aurait pu recourir à la justice, et exprimer courtoisement son refus, en notant qu’elle devait subir les conséquences, «car elle avait refusé de négocier l’affaire en 2004».

La Turquie s’étonne de la position grecque

Par ailleurs, le ministre turc des Affaires étrangères, «Mevlut Cavusoglu», a avoué être surpris du fait que la Grèce veille découvrir le contenu de l’accord, et se demanda «pourquoi ne pas avoir demandé? Nous les aurions informé, car nous n’avons rien à cacher».

«Cavusoglu» estima que renvoyer l’ambassadeur libyen était inadmissible, et signala qu’il contredisait les normes diplomatiques internationales.

Toutefois, il importe d’expliquer que l’origine du conflit revient au fait qu’Athènes, prétend que l’accord touche à la zone néritique de l’île de «Crète», qui lui appartient, alors qu’Ankara affirme que l’île ne possède aucune zone néritique dans les eaux régionales.

Hier jeudi, Athènes estima que l’accord d’Ankara au sujet des frontières maritime était une violation aux lois internationales, et proclama l’intervention des Nations unies, pour résoudre le litige avant qu’une crise ne se déclenche dans la région.

Dernières infos

Tunisie : des personnalités politiques déférées devant le parquet (Front de salut national)

Le Front de salut national (FSN), une coalition de...

Séisme en Turquie et en Syrie : Le Qatar tient à jouer un rôle pour la reconstruction

Le Croissant-Rouge qatari a indiqué, jeudi, que «l’Etat du...

La Commission européenne interdit à ses employés d’utiliser l’application TikTok

La Commission européenne a demandé à ses employés, ce...

Russie : Crash d’un avion de l’armée dans l’ouest du pays

Un avion du ministère russe de la Défense s'est...

À ne pas rater

La France et les Emirats arabes unis discutent des « défis en Ukraine et en Iran »

La ministre française des Affaires étrangères, Catherine Colonna, a...

Abou Dhabi et Doha à la tête des villes les plus sûres au monde

Les deux villes du Moyen-Orient, Abou Dhabi et Doha...

L’émir du Qatar participe à un mini-sommet arabe tenu à Abou Dhabi  

Les dirigeants du Conseil coopératif du Golfe (CCG) ont...

Alors qu’elles comptaient la livrer à Alger, les autorités tunisiennes relâchent la militante franco-algérienne sous la demande des Français

Paris est intervenue, lundi, pour libérer la militante politique et journaliste franco-algérienne, Amira Bouraoui, qui a été arrêtée en Tunisie et qui risquait d’être...

La Libye et l’Italie signent un accord gazier de 8 milliards de dollars

Les compagnies pétrolières libyenne NOC et italienne Eni, ont signé ce samedi, un accord gazier de 8 milliards de dollars, ce qui représente le...

Libye: le calme règne à Tripoli après des affrontements armés

Le calme est revenu jeudi matin dans le sud de la capitale libyenne, Tripoli, après des affrontements armés, mercredi, entre deux forces de sécurité...

Libye: L’Onu espère un accord rapide sur une base constitutionnelle pour tenir les élections

Le représentant spécial du secrétaire général de l’Onu et chef de la Mission d'appui des Nations Unies en Libye (Manul) Abdoulaye Bathily, a souligné...

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici