vendredi, août 12, 2022

Après avoir secoué la Tunisie, Nadia Akacha affirme que l’enregistrement est truqué

Courrier arabe

L’ancienne cheffe du cabinet du président tunisien, Nadia Akacha, a affirmé, vendredi, que «l’enregistrement circulant, sur les réseaux sociaux, était truqué et visait à nuire à son image».

Après une publication où Akacha insinuait que «l’actuel ministre de l’Intérieur, Taoufik Charfeddine, était dépourvu d’honneur et de patriotisme», l’enregistrement partagé sur les réseaux le 29 avril 2022, fut présenté comme étant des propos de Nadia Akacha, pour faire encore une fois parlé d’elle.

Akacha dénonce un trucage 

Quelques heures après que l’enregistrement ait fait le tour des réseaux sociaux, Nadia Akacha a posté une publication sur son compte Facebook, affirmant que «il s’agissait d’un trucage de voix».

Elle avait précisé que «la séquence avait été contrefaite», accusant ses détracteurs de vouloir nuire à son image, en ayant recours à la falsification et à la contrefaçon.

L’enregistrement

La femme, sur l’enregistrement, affirme «qu’elle serait capable de faire trembler la Tunisie par ses simples paroles».

Elle avait déclaré que «le président Kaïs Saïed avait peur du président français Emmanuel Macron, et qu’il était impressionné par lui, au point de lui avoir baisé les épaules, lors de leur rencontre à Paris».

Elle signala avoir été appelée depuis le palais de Carthage, mais qu’elle n’avait pas décroché, en déclarant : «Je te jure qu’il m’avait appelé (Cette phrase pourrait concerner l’actuel chef de l’Etat, Kaïs Saïed)… à trois reprises… je n’ai pas décroché… Il dort sûrement encore… Ichraf (faisant allusion à la première dame Ichraf Chabil) l’a réveillé pour lui dire que j’ai semé le chaos. L’autre est surement anéanti (cette phrase pourrait faire allusion à Taoufik Charfeddine)».

Nadia Akcaha était remontée contre les déclarations du président, Kaïs Saïed, concernant de potentiels traîtres ayant fui à l’étranger.

Elle avait aussi dit sur l’enregistrement : «Je ne me suis pas mis à la botte de forces étrangères… Je n’ai pas embrassé l’épaule de Macron… Il s’est mis à trembler en le voyant! Je te le jure… Je ne pensais pas qu’il allait commencer à trembler et à se jeter sur lui en le voyant… Il parle de trahison ! Or, je n’ai pas été soudoyée par l’étranger».

Akacha semblait également heureuse de l’impact qu’avait provoqué sa publication concernant Taoufik Charfeddine, et rigolait en parlant du nombre de partages.

«Je suis un excellent produit lorsqu’on sait comment me présenter… Le clan de Akacha est très puissant… C’est le phénix qui renaît de ses cendres… On en parle sur les ondes de Mosaïque FM et dans les infos», avait-elle dit.

Il est à noter que Nadia Akacha avait démissionné de son poste de cheffe du cabinet du président tunisien, en janvier dernier, après avoir passé deux ans au service du président Kaïs Saïed, choisissant depuis, de s’installer en France.

Dernières infos

Corée du Sud : les pluies torrentielles font 11 morts

Les autorités sud-coréennes ont déclaré ce jeudi que 11...

Egypte: l’inflation annuelle ralentit au mois de juillet

La croissance annuelle de l'inflation en Égypte a ralenti...

Les Nations unies s’engagent à maintenir leur soutien aux Libyens

L'ONU a annoncé, mercredi, son soutien continu aux Libyens,...

Israël s’inquiète du satellite « russo-iranien »

Des responsables israéliens ont exprimé leur inquiétude au sujet...

À ne pas rater

Offensive contre Gaza : Les pays du Golfe condamnent et appellent à la protection des civils

L’offensive israélienne lancée vendredi 5 août 2022, contre la...

Émirats arabes unis : les inondations font sept morts

Le ministère de l'Intérieur des Émirats arabes unis a...

Des pluies torrentielles s’abattent sur le Golfe (Vidéos)

Des pluies torrentielles se sont abattues sur les pays...

«Washington a demandé l’arrestation de l’avocat de Khashoggi», affirme un responsable émirati

Un responsable travaillant au gouvernement des Émirats arabes unis...

Tunisie: Le tribunal administratif suspend l’exécution de nombreuses décisions de révocation de magistrats

Le tribunal administratif de Tunis a suspendu l'exécution de la décision du président Kaïs Saïed de révoquer un certain nombre de juges, rendue en...

Tunisie : approbation officielle de l’accord de prêt avec la BIRD

Un décret présidentiel relatif à l'approbation d'un accord de prêt avec la Banque internationale pour la reconstruction et le développement (BIRD) de 130 millions...

Tunisie : arrestation de l’ancien député Rached Khiari

Un avocat tunisien a signalé, mercredi, que «les autorités de son pays ont interpellé l’ancien député Rached Khiari». Ce dernier était recherché par la...

Tunisie: la centrale syndicale menace de faire grève dans le secteur public

L'Union générale tunisienne du travail (Ugtt – centrale syndicale) a menacé, jeudi, par la voix de son secrétaire général, Noureddine Taboubi, de recourir à...

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here