vendredi, janvier 22, 2021

Après les critiques de l’intervention saoudienne et émiratie.. les premières réunions du dialogue soudanais commencent

Courrier arabe

Les Forces de la Déclaration pour la Liberté et le Changement (DLC) au Soudan ont débuté les premières séances de dialogue avec le Conseil militaire transitionnel pour discuter des organisations de la prochaine phase, sous le regard des États-Unis qui avait critiqué l’intervention saoudienne et émiratie dans les affaires soudanaises.

La DLC a renouvelé, dans un communiqué publié avant la réunion, sa position comme unique représentant du mouvement populaire, affirmant qu’elle insiste sur la transition du pouvoir à une autorité civile pour une durée de 4 ans.

Elle avait aussi demandé à ce que l’autorité se compose d’un Conseil civil souverain avec une représentation militaire limitée et un Parlement transitionnel qui exerce les pouvoirs législatifs et exécutifs.

L’agence de presse allemande a déclaré que pour les négociations avec le Conseil militaire, la DLC avait annoncé la formation d’un comité de 15 membres et avait réservé trois sièges pour les représentants des militaires.

En rappel, le porte-parole du Conseil militaire, Chams Al-deen Kabbachi, avait déclaré, précédemment, que le comité politique du Conseil avait terminé l’étude des visions proposées par les forces politiques concernant les organisations de la phase transitionnelle, affirmant que les résultats seront communiqués lors de la prochaine conférence.

Précédemment, les Soudanais avaient contesté l’intervention étrangères, et avaient insisté à mentionner que «ce qui se passe au Soudan, ne regarde que son peuple», un message qui ne semble pas être interprété par les États-Unis, qui commencent à apparaître dans la scène soudanaise et à jouer avec le feu.

2 Commentaires

  1. Moi je crois que l’ennemi à redouter le plus c’est la France, prête à tout faire pour controler l’Afrique « rappeler-vous le RWanda il y’a 25 ans ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos