jeudi, juin 30, 2022

Tunisie: Fakhfakh entrave le processus gouvernemental, selon un communiqué de « Qalb Tounes »

Le parti « Au cœur de la Tunisie » a tenu le Premier ministre désigné, Elyes Fakhfakh, chargé de former le gouvernement, pour responsable d’avoir « entravé » le processus gouvernemental.

C’est ce qui ressort du communiqué rendu public par le parti libéral, dont Anadolu a eu copie, qui a souligné l’absence d’un véritable programme gouvernemental outre l’exclusion des forces politiques des concertations.

“Le blocage du processus de la mise en place du prochain gouvernement est dû à l’incapacité de Fakhfakh de former un gouvernement en l’absence d’une vision claire et d’un véritable programme”, a rapporté le communiqué.

En effet, le parti “Au cœur de la Tunisie” appelle le Premier ministre désigné à “former le gouvernement et à reconsidérer l’approche adoptée, notamment, face à la conjoncture économique et sociale.

Pour le parti dirigé par Nabil Karoui, le choix d’un gouvernement d’unité nationale est opportun, car il s’agit de “la meilleure solution pour sortir de la crise étouffante et générale que traverse le pays”. Une position adoptée également par le mouvement islamique d’Ennahdha.

Fakhfakh avait expliqué, la semaine dernière, que son projet a pour objectif de “construire la Tunisie et non à former un gouvernement”. Il optera, ainsi, pour les principes de clarté et de transparence dans la voie de la création d’une coalition gouvernementale et de l’élaboration d’un pacte gouvernemental.

“La feuille de route du gouvernement qui a été présentée aux partis lors des consultations provenait de leurs propres visions et propositions ainsi que mon projet pour la Tunisie. Je m’attends à ce que le document soit approuvé, samedi, avant d’entamer la formation du gouvernement”, avait-t-il affirmé.

Le Premier ministre tunisien désigné, Elyes Fakhfakh, avait fait savoir, lors d’un point de presse tenu vendredi dernier, que 10 partis politiques ont exprimé leur volonté de participer au prochain gouvernement.

Ces partis sont : le mouvement Ennahdha, le mouvement démocrate, la coalition al-Karama, le mouvement al-Chaab, Tahya Tounes, Machroô Tounes, al-Badil Tounsi, l’Union républicaine populaire, Nidaa Tounes et Afek Tounes.

SourceAgences

Dernières infos

Microsoft renforce sa présence au Qatar et lance un bureau écologique pour encourager l’innovation

La multinationale informatique américaine, Microsoft, a décidé d’étendre ses...

Rapport : «14 mille Syriens sont morts sous la torture, depuis 2011»

L’Observatoire syrien pour les droits de l’homme a signalé...

Au moins 10 morts dans le bombardement russe d’un centre commercial en Ukraine

Au moins 10 personnes ont été tuées et plus...

À ne pas rater

Le premier vol de la compagnie Emirates Airlines atterrit à Tel Aviv

Le premier vol de la compagnie aérienne émiratie "Emirates...

Tunisie: le Président rencontre le ministre d’Etat émirati aux Affaires étrangères

Le président de la République tunisienne Kaïs Saïed a...

Les Émirats arabes unis affirment leur soutien à la Tunisie

Le président tunisien Kaïs Saïed a effectué, mercredi, un...

Investigations : «Un réseau médiatique monté contre le Qatar, voici les personnes cachées derrière lui»

Une investigation menée par Eekad (plateforme arabe d’investigations numériques)...

Tunisie : L’ancien chef du gouvernement Hamadi Jebali remis en liberté

L'avocat tunisien et membre du Parlement dissous, Samir Dilou, a annoncé lundi que le juge d'instruction a décidé de libérer l'ancien chef du gouvernement,...

Tunisie : Le ministère de la Justice maintient les retenues sur les salaires des juges en grève

Le ministère tunisien de la Justice a annoncé, dimanche, le maintien des retenues sur les salaires des juges en grève, après que ceux-ci eurent...

Tunisie : les magistrats reconduisent leur grève pour la 4ème semaine consécutive

Les magistrats tunisiens ont reconduit, samedi, leur grève pour la quatrième semaine consécutive afin de protester contre la révocation de leurs collègues par le...

Tunisie: arrestation de l’ancien Premier ministre Hamadi Jebali

L’ancien Premier ministre tunisien, Hamadi Jebali, a été arrêté, jeudi, dans la ville de Sousse (est) par la police, selon des médias locaux et...

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here