mardi, novembre 24, 2020

«Cash Investigation»: Des compagnies émiraties impliquées dans le blanchiment de l’argent de la drogue

Courrier arabe

La chaîne française France 2 a diffusé, mardi, à travers son émission «Cash Investigation», une enquête sur le blanchiment de l’argent de la drogue, révélant ses secrets, et évoquant l’implication des Émirats arabes unis (EAU) dans un domaine, qui traite plus d’un milliard de dollars chaque année.

Selon l’enquête, l’argent de la drogue est transporté cash de la France vers le Maroc et la Belgique, pour finir à Dubaï, où il est placé dans diverses banques émiraties, afin qu’il soit intégré au système bancaire international, sous formes d’investissements ou de transactions ordinaires.

Le processus complexe

«Cash Investigation» traita en détail le processus du blanchiment de l’argent de la drogue, et les parties impliquées dans ce domaine, à compter de ceux appelés «les collecteurs du cash», expliquant qu’ils avaient pour mission de «sillonner les villes de la France, pour récolter les millions d’euros, afin de les livrer à une personne, qui assurera le transfert vers le Maroc ou l’Algérie, en utilisant des mandats de paiement».

L’émission signale que le mandat est un moyen de payement international, qui permet de convertir l’argent d’une monnaie vers une autre, à travers un réseau de personnes hors système bancaire conventionnel, et note qu’il représente le moyen favori des trafiquants, car il garantit un transfert sans danger.

Les frères blanchisseurs

Le reportage nota, selon «Contin Mauge» le chef de la police française de la lutte contre le blanchiment d’argent, qu’un homme d’affaires marocain, nommé «Noureddine Chaouti» avait fondé une société spécialisée dans le système des mandats de paiement, dans le but de transférer des millions d’euros de l’argent de la drogue de la France vers le Maroc.

L’officier de police raconta «qu’en 2012, pour blanchir son argent, Chaouti acheta, plus de 3 Kg d’or en Belgique et le paya cash», il continua en expliquant que «le marocain avait ensuite vendu son or à la société de bijoux «Caloty» à Dubaï, à travers une société virtuelle nommé «Ronald International», dont le propriétaire est «Abdel Wahed Chaouti», le frère de Noureddine, et signale qu’en une seule année, la compagnie virtuelle avait blanchi 259 millions d’euros de l’argent de la drogue.

Les sociétés émiraties

Après avoir apporté l’or de la Belgique à Dubaï, en faisant appel à des médiateurs pour assurer le transport, les frères Chaouti, concluent l’affaire aux EAU à travers leur société virtuelle, et placent l’argent perçu vers la compagnie de transaction émiratie «Alfardan Exchange», qui se charge de transférer la somme n’importe où dans le monde, sous forme d’investissements ou de transactions ordinaires.

L’enquête intitulée «Cannabis, la multinationale du blanchiment», a affirmé que «Alfardan Exchange» se spécialisait dans le blanchiment de l’argent sale, parlant de 11 mille transactions bancaires, vers plusieurs pays du monde, y compris la France, les États-Uniset  la Chine, et notant un montant estimé à des centaines de millions de dollars.

Des documents confidentiels

L’équipe de Cash Investigation a pu obtenir des documents confidentiels, révélant que la société émiratie de bijoux «Caloty» avait conclu des achats, avec plusieurs compagnies internationales, indiquant un montant de 5 milliards de dollars, en 2012. Les documents signalaient également que 4 tonnes d‘or couvert d’argent avaient été importés du Maroc, par la société, qui produit 300 tonnes d’or chaque année.

Au final, l’enquête médiatique a révélé que les compagnies émiraties traitaient avec l’argent sale du monde entier, et que les autorités, qui en mis en place des lois pour lutter contre le blanchiment d’argent, ont choisi de fermer les yeux, sans doute parce que les personnalités impliquées, sont très fortes pour qu’on les arrête.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos

«Netanyahou a bien été en Arabie saoudite», confirment des sources saoudiennes et un ministre...

Des sources saoudiennes et le ministre de l’Education israélien, Yoav Galant, ont affirmé que «les rapports médiatiques diffusés au sujet de la visite secrète...

Amnesty International renouvelle son appel à la libération d’activistes des droits humains en Égypte

L'organisation Amnesty International a renouvelé son appel aux autorités égyptiennes pour qu'elles libèrent immédiatement les dirigeants d'une organisation de défense des droits humains détenus par les autorités. L'appel a été diffusé...

Le Premier ministre israélien se rendra bientôt à Bahreïn

Le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu a annoncé qu'il se rendrait prochainement à Bahreïn, suite à une invitation officielle. Netanyahu a écrit dans un tweet, mardi : "J'ai discuté...

États-Unis : Trump accepte la transition du pouvoir à Biden

Le président américain sortant Donald Trump a annoncé mardi que son administration est prête à entamer le processus de transition du pouvoir, au président élu Joe Biden. Sur...

Maroc : Plusieurs points de consensus sur l’unification de la Chambre des représentants libyenne

Le membre de la Chambre des représentants à Tripoli, Salah Fahim, a déclaré, lundi, que les mini-sessions consultatives pour unifier la Chambre des représentants libyenne tenues,...