vendredi, février 26, 2021

Irak : des manifestants ferment deux sociétés pétrolières et gazières à Bassorah

Des manifestants ont fermé, ce jeudi, deux entreprises de distribution de produits pétroliers et de gaz liquide dans la province de Bassorah, dans le sud de l’Irak, pour protester contre le manque de possibilités d’emploi.

Des témoins oculaires ont déclaré au correspondant de l’Agence Anadolu que des centaines de manifestants, pour la plupart titulaires de diplômes universitaires et d’instituts de formation, ont fermé jeudi matin le bâtiment de la société de distribution de produits dérivés du pétrole et le bâtiment de la société de remplissage de gaz liquéfié, pour protester contre le fait d’ignorer leurs exigences d’emplois dans les installations pétrolières.

Et d’ajouter que les manifestants disent avoir déposé leurs demandes il y a des mois aux autorités responsables, qui leur ont promis de pourvoir des offres d’embauche. Or, ces promesses n’ont pas été tenues, d’où ce mouvement qui a fermé les deux entreprises afin de faire pression sur elles.

Le gouvernement irakien affirme que les embauches dans le budget 2021 seront limitées, et ce, à cause de la crise financière qui afflige le pays.

L’Irak est un pays à économie rentière, dépendant des revenus de la vente de pétrole pour financer jusqu’à 95% des dépenses de l’État.

L’Irak traverse une profonde crise financière suite à la baisse des prix du pétrole, impactés par la pandémie de Covid-19 qui a paralysé de larges secteurs des économies mondiales.

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos