lundi, juin 14, 2021

La réputation d’al-Arabiya remise en question, après cet évènement mal couvert en Tunisie 

Courrier arabe

La chaîne al-Arabiya a été critiquée par des activistes tunisiens, après avoir tenté de couvrir un mouvement protestataire organisé par Abir Moussi, en présentant des images d’anciennes manifestations organisées par le parti d’Ennahdha, et indiquant qu’il s’agissait de manifestations populaires «proclamant la libération du parlement de la domination des Frères musulmans».

La chaîne avait indiqué que des manifestations populaires furent organisées en Tunisie, proclamant «la libération du parlement de la domination des Frères musulmans».

Des activistes ont expliqué que «le mouvement était animé par Abir Moussi, la présidente du parti destourien libre, pour proclamer la destitution de Rached al-Ghanouchi, car il fait partie du mouvement islamiste Ennahdha».

Ils signalèrent aussi que «les images diffusées par la chaîne remontaient aux manifestations organisées, le 27 février, par le parti Ennahdha».

 

Al-Arabiya, la chaîne fiancée par l’Arabie saoudite, a encore une fois souillé sa réputation, et fut sévèrement critiquée par les observateurs.

Rappelons qu’au niveau de la scène tunisienne, la chaîne avait diffusé précédemment la nouvelle du décès du président à l’époque, Beji Caïd Essebsi, après que ce dernier eu été hospitalisé en urgence. La nouvelle avait été aussitôt démentie par la Présidence tunisienne et obligea Essebsi à paraître en public pour rassurer la population qui fut déstabilisée.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos