27.9 C
New York
vendredi, mai 24, 2024

Buy now

spot_img

Tunisie: des milliers de travailleurs manifestent contre la détérioration de la situation économique

Répondant à l’appel de l’Union générale tunisienne du travail (UGTT Principal syndicat du pays), des milliers de travailleurs se sont rassemblés, dimanche, à Sfax, dans le sud de la Tunisie, pour protester contre l’arrestation de syndicalistes (accusés d’avoir agressé un député) et la détérioration de la situation économique.

Les manifestants ont scandé des slogans appelant à une justice indépendante et à la libération des syndicalistes détenus.

« Nous voulons un système judiciaire juste et équitable », a déclaré Noureddine Taboubi, le secrétaire général de l’UGTT en marge de la manifestation.

l’UGTT a organisé une série de grèves et de manifestations à Sfax, durant le mois de juin, pour protester contre l’arrestation de syndicalistes le 6 avril, suite à une plainte déposée, en mars dernier, par le membre de la Coalition Al-Karama (19 députés sur 217) Mohamed Affas, accusant des syndicalistes de l’avoir agressé.

Concernant la situation économique, Taboubi a déclaré : « Nous rejetons l’intention de réduire les salaires et l’ingérence flagrante du Fonds monétaire international et ses diktats visant à porter atteinte à la souveraineté nationale ».

« Nous manifesterons sur la place du Bardo (devant le Parlement) au moment opportun, même si on nous empêche d’y accéder avec des barbelés, pour restaurer la souveraineté nationale, et pour réhabiliter l’éthique de l’action politique, et non pour exiger la dissolution du Parlement », a martelé le secrétaire général de l’UGTT.

Le Premier ministre tunisien Elyes Fakhfakh a averti, jeudi, lors d’une session parlementaire, de la possibilité d’un « effondrement » de l’économie de son pays après la contraction de 6% enregistré cette année, proposant un plan de sauvetage pour reconstruire l’économie.

« La pandémie de Covid-19 et ses conséquences économiques menacent le marché local avec la perte de 130 000 emplois, qui s’ajouteront aux 650 000 chômeurs actuels », a déclaré Fakhfakh.

SourceAgences

Dernières infos

Tunisie : des personnalités politiques déférées devant le parquet (Front de salut national)

Le Front de salut national (FSN), une coalition de...

Séisme en Turquie et en Syrie : Le Qatar tient à jouer un rôle pour la reconstruction

Le Croissant-Rouge qatari a indiqué, jeudi, que «l’Etat du...

La Commission européenne interdit à ses employés d’utiliser l’application TikTok

La Commission européenne a demandé à ses employés, ce...

Russie : Crash d’un avion de l’armée dans l’ouest du pays

Un avion du ministère russe de la Défense s'est...

À ne pas rater

La France et les Emirats arabes unis discutent des « défis en Ukraine et en Iran »

La ministre française des Affaires étrangères, Catherine Colonna, a...

Abou Dhabi et Doha à la tête des villes les plus sûres au monde

Les deux villes du Moyen-Orient, Abou Dhabi et Doha...

L’émir du Qatar participe à un mini-sommet arabe tenu à Abou Dhabi  

Les dirigeants du Conseil coopératif du Golfe (CCG) ont...

Tunisie : des personnalités politiques déférées devant le parquet (Front de salut national)

Le Front de salut national (FSN), une coalition de l’opposition en Tunisie, a indiqué, ce vendredi, que le ministère de l'Intérieur a déféré devant...

Tunisie-Sources : «Une campagne d’interpellations a ciblé un ancien dirigeant d’Ennahdha, un homme d’affaire et un activiste politique»

Des sources ont affirmé que «les forces de l’ordre tunisienne ont mené, samedi, une campagne d’interpellations, ciblant l’ancien dirigeant d’Ennahdha, Abdelhamid Jelassi, l’homme d’affaire...

Alors qu’elles comptaient la livrer à Alger, les autorités tunisiennes relâchent la militante franco-algérienne sous la demande des Français

Paris est intervenue, lundi, pour libérer la militante politique et journaliste franco-algérienne, Amira Bouraoui, qui a été arrêtée en Tunisie et qui risquait d’être...

Kaïs Saïed qualifie l’opposition en Tunisie de «cancer»

Le président tunisien, Kaïs Saïed, a déclenché une large polémique au pays, après avoir traité l’opposition de «cancer», et estimé qu’un traitement de chimiothérapie...

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici