lundi, septembre 27, 2021

Tunisie : Enquête du Ministère public sur les appels à la « dissolution du Parlement »

Le bureau du procureur général tunisien a ouvert une enquête à propos de certains messages partagés sur des réseaux sociaux, contre plusieurs institutions de l’État, appelant notamment à la dissolution du Parlement.

Des internautes tunisiens ont récemment diffusé un document déclarant que « les partis et le Parlement ont été dissous, les autorités sont poursuivies, la constitution a été suspendue, les lois post-révolutionnaires ont été révisées et approuvées par référendum ». Ce document est présenté comme appartenant à un groupe appelé « Sauvegarde de la Patrie ».

Le directeur de l’unité des médias et de la communication du tribunal civil de première instance de Tunisie, Muhsin ed-Dali, a déclaré au journaliste de l’Agence Anadolu, que le parquet a chargé les unités de sécurité compétentes d’enquêter sur la question, après que le document en question avait été partagé sur les réseaux sociaux.

Dali a souligné que des décisions appropriées seront prises selon les résultats de l’enquête, a précisé que le parquet général avait promis d’enquêter sur ces « appels à la provocation » contre des institutions de l’État.

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos