lundi, décembre 6, 2021

Tunisie : La CNAM refuse de prendre en charge une députée atteinte d’un cancer  

Courrier arabe

En Tunisie, la CNAM (Caisse nationale d’assurance maladie) a refusé de prendre en charge les soins d’une députée atteinte d’un cancer, à cause de l’article 117 de la loi du pays, qui avait gelé les salaires des députés et leur assurance sociale.

Des activistes indiquèrent sur les réseaux sociaux : «La députée représentant le gouvernerat de Kasserine, Hajer Bouhlali, qui souffre d’un cancer a été surprise par le refus de prise en charge que lui avait envoyé la CNAM».

Ils ont déploré le fait qu’une telle mesure soit entreprise, affirmant que «la députée était un cadre supérieur, pendent plus de 25 ans, qu’elle n’avait jamais volé personne, qu’elle n’avait jamais pris l’argent de personne, et que les gens reconnaissent la bonne personne qu’elle est et son dévouement au service des habitants de Kasserine, ainsi que ses appels à arranger la situation des démunies dans toutes les régions du pays».

Le député Issam Bargougui avait noté : «Au lieu de juger les corrompus, et de transférer leurs dossiers à la justice, les gens d’honneur, dont le seul crime est de s’être présenté pour servir le peuple et défendre ses intérêts, ainsi que tous ceux qui sont liés à la démocratie, se font humiliés et qualifiés de traîtres».

Il avait exigé que «ces mascarades prennent fin, avant qu’un mauvais scénario chamboule le pays, qui ne tient qu’à un fil très épais».

Il avait aussi signalé que «si un malheur arrive à la députée Hajer Bouhlali, toute la classe au pouvoir sera pointée comme responsable», en souhaitant que la députée se rétablisse rapidement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos