25.9 C
New York
vendredi, juillet 12, 2024

Buy now

spot_img

Tunisie : le nouveau gouvernement prête serment

Le gouvernement de Hichem Mechichi a prêté serment, mercredi, au palais présidentiel de Carthage, en présence du président de la République tunisienne Kaïs Saïed.

Le nouveau gouvernement a obtenu, mercredi à l’aube, la confiance du parlement avec une majorité de 134 voix.

Dans un discours, prononcé à la suite de la prestation du serment et diffusé en direct sur la page officielle Facebook de la présidence de la République, Kaïs Saïed a souhaité le succès aux membres du nouveau gouvernement dans leurs missions.

« Je m’adresse aujourd’hui à vous tous pour vous souhaiter le succès, dans ces conditions nationales et régionales très compliquées », a souligné Saïed.

Il a ajouté que « vous connaissez tous les défis que vous avez à relever et les difficultés que vous allez affronter, dont celles qui ont été provoquées par certaines parties, viendra le jour où vous saurez toute la vérité, sans exception ».

« J’ai suivi hier les travaux de la plénière, certains n’ont pas hésité à dire la vérité et d’autres n’ont pas cessé de diffuser des allégations et des mensonges, nombreux sont les menteurs de nos jours, il y a pourtant des personnes sincères et loyales », a enchaîné le président tunisien.

Saïed a, entre autres, indiqué que « certains prétendent détenir le savoir », mais, qu’ils sont nuls car « s’ils revenaient aux classes primaires ils seraient renvoyés ».

Il a assuré avoir toujours respecté la constitution comme il s’est engagé à le faire et qu’il n’hésitera pas un moment à tenir sa parole au peuple tunisien.

Dans le même ordre d’idées, il a ajouté qu’il avait agi en respectant tout les acteurs politiques, même les personnes qui ne méritent pas ce respect et qui « méritent plutôt le mépris ».

Et de poursuivre que « la loi sera un jour adéquate à la volonté de la majorité, une volonté qui a été écrasée par certaines parties. Celui qui se croit au-dessus de la loi a tort, je ne serai pas tolérant avec ceux qui ont diffusé les rumeurs et les allégations ni avec ceux qui se sont donné le droit d’interpréter la constitution ».

Saïed a également précisé qu’il est « au courant de tous les dessous des concertations et de tous les complots tissés dans les coulisses », et qu’il les dévoilera, certainement, un jour.

Il convient de noter que l’approche de Kaïs Saïed et ses initiatives ne cessent d’être critiquées par de nombreux acteurs politiques présents au parlement.

La veille du vote de confiance au gouvernement Mechichi, Saïed s’était réuni avec Rached Ghannouchi et Zeineb Brahmi (Ennahdha), Youssef Chahed et Mustapha Ben Ahmed (Tahya Tounes), Zouhair Maghzaoui et Mohamed Messellini (Echaab), Hichem Ajbouni et Mohamed Hamdi (Courant démocrate).

Le gouvernement proposé par Hichem Mechichi a obtenu, mercredi aux premières heures de la journée, la confiance du parlement, avec 134 voix pour, 67 voix contre et 0 abstentions.

SourceAgences

Dernières infos

Tunisie : des personnalités politiques déférées devant le parquet (Front de salut national)

Le Front de salut national (FSN), une coalition de...

Séisme en Turquie et en Syrie : Le Qatar tient à jouer un rôle pour la reconstruction

Le Croissant-Rouge qatari a indiqué, jeudi, que «l’Etat du...

La Commission européenne interdit à ses employés d’utiliser l’application TikTok

La Commission européenne a demandé à ses employés, ce...

Russie : Crash d’un avion de l’armée dans l’ouest du pays

Un avion du ministère russe de la Défense s'est...

À ne pas rater

La France et les Emirats arabes unis discutent des « défis en Ukraine et en Iran »

La ministre française des Affaires étrangères, Catherine Colonna, a...

Abou Dhabi et Doha à la tête des villes les plus sûres au monde

Les deux villes du Moyen-Orient, Abou Dhabi et Doha...

L’émir du Qatar participe à un mini-sommet arabe tenu à Abou Dhabi  

Les dirigeants du Conseil coopératif du Golfe (CCG) ont...

Tunisie : des personnalités politiques déférées devant le parquet (Front de salut national)

Le Front de salut national (FSN), une coalition de l’opposition en Tunisie, a indiqué, ce vendredi, que le ministère de l'Intérieur a déféré devant...

Tunisie-Sources : «Une campagne d’interpellations a ciblé un ancien dirigeant d’Ennahdha, un homme d’affaire et un activiste politique»

Des sources ont affirmé que «les forces de l’ordre tunisienne ont mené, samedi, une campagne d’interpellations, ciblant l’ancien dirigeant d’Ennahdha, Abdelhamid Jelassi, l’homme d’affaire...

Alors qu’elles comptaient la livrer à Alger, les autorités tunisiennes relâchent la militante franco-algérienne sous la demande des Français

Paris est intervenue, lundi, pour libérer la militante politique et journaliste franco-algérienne, Amira Bouraoui, qui a été arrêtée en Tunisie et qui risquait d’être...

Kaïs Saïed qualifie l’opposition en Tunisie de «cancer»

Le président tunisien, Kaïs Saïed, a déclenché une large polémique au pays, après avoir traité l’opposition de «cancer», et estimé qu’un traitement de chimiothérapie...

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici