mercredi, août 4, 2021

Tunisie : peines de prison pour le patron d’une chaîne privée et le gendre de « Ben Ali »

La justice tunisienne a condamné ce mardi Sami Fehri, propriétaire de la chaîne privée Al-Hiwar Al-Tunisi, à huit ans de prison. Belhassen Al-Trabelsi, le gendre de l’ancien président Zine El Abidine Ben Ali, a quant à lui, écopé de 10 ans de prison dans le cadre d’une même affaire de corruption financière.

Le jugement a été rendu par le tribunal de la chambre criminelle, compétent pour poursuivre les affaires de corruption financière à Tunis, selon la radio locale, « Radio Mosaïque » (privée).

La radio a déclaré que le tribunal avait également décidé d’infliger une amende commune de 40 millions de dinars (14,5 millions de dollars) à Sami Fehri et Belhassen Trabelsi.

Selon Radio Mosaïque, Sami Fehri était présent au jugement, tandis que Belhassan Trabelsi a été jugé par contumace étant donné son statut de fugitif.

La décision de justice rendue mardi, qui est susceptible d’appel, concerne des soupçons de corruption financière survenus avant la révolution du 14 janvier 2011 dans des contrats publicitaires conclus entre la télévision tunisienne et la société privée de production de médias « Cactus », détenue et gérée par Sami Fehri.

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos