9.3 C
New York
dimanche, mars 3, 2024

Buy now

spot_img

Tunisie : Saïed convoque « d’urgence » les dirigeants des principales centrales syndicale et patronale

Le Président tunisien Kaïs Saïed s’est entretenu, lundi, de la situation économique et sociale prévalant dans le pays avec le Secrétaire général de l’Union générale tunisienne du travail, Noureddine Taboubi, et le Président de la Centrale patronale, Samir Majoul.

C’est ce qui ressort d’un communiqué et d’une vidéo publiés par la présidence tunisienne à l’issue de la rencontre qui a réuni Saïed, Taboubi et Majoul au Palais de Carthage.

Selon le correspondant de l’Agence Anadolu, la Présidence a convoqué d’urgence Taboubi et Majoul à cette réunion, lundi soir.

Au cours de l’entretien, Saïed a souligné « la nécessité de sortir de la situation (actuelle) qui vise les institutions de l’Etat et de la nation », indique le communiqué.

Le Président tunisien a souligné « le rôle que jouent l’Union générale tunisienne du travail (la plus importante centrale syndicale) et l’Union tunisienne de l’industrie, du commerce et de l’artisanat (la centrale patronale) en vue de parvenir à un accord avec le gouvernement dans les meilleurs délais. »

Une troisième session de négociation entre le gouvernement et l’UGTT, portant sur un programme d’augmentation générale des salaires des employés du secteur public, a échoué il y a une semaine, en raison de la crise économique actuelle.

La réunion qui s’est tenue, lundi, au Palais de Carthage, a abordé « un certain nombre de questions et de sujets liés à l’accumulation de crises résultant de la situation mondiale, mais également de nombreuses tentatives, menées depuis de longues années, de porter atteinte à l’État et de saper l’unité de la nation », indique le communiqué de la présidence.

La présidence a également indiqué que « la réunion a porté sur les conditions économiques et sociales qui prévalent dans le pays et les pénuries inhabituelles de nombreux produits de base, bien que ces produits soient disponibles, mais ils sont accaparés pour attiser les tensions sociales. »

Taboubi a déclaré que « ces crises ne seront pas surmontées sans efforts concertés, du syndicat des travailleurs, du patronat et du gouvernement, pour dégager des solutions dans une démarche participative. »

Majoul a également souligné « le rôle moteur de l’UGTT et de l’UTICA dans la recherche de solutions permettant de répondre aux besoins en produits de base et en investissements. De même que l’adéquation entre les secteurs public et privé pour surmonter les crises que traverse le pays. »

Taboubi avait déclaré, dimanche, que les négociations avec le gouvernement portaient sur de nombreux aspects, notamment la détérioration du pouvoir d’achat des citoyens, l’augmentation des salaires et le dossier des familles nécessiteuses.

Le gouvernement tunisien cherche à obtenir un prêt du Fonds monétaire international, qui exige un ensemble de réformes économiques visant à réduire les dépenses publiques (subventions) et à geler les salaires afin de réduire le déficit du budget public.

SourceAgences

Dernières infos

Tunisie : des personnalités politiques déférées devant le parquet (Front de salut national)

Le Front de salut national (FSN), une coalition de...

Séisme en Turquie et en Syrie : Le Qatar tient à jouer un rôle pour la reconstruction

Le Croissant-Rouge qatari a indiqué, jeudi, que «l’Etat du...

La Commission européenne interdit à ses employés d’utiliser l’application TikTok

La Commission européenne a demandé à ses employés, ce...

Russie : Crash d’un avion de l’armée dans l’ouest du pays

Un avion du ministère russe de la Défense s'est...

À ne pas rater

La France et les Emirats arabes unis discutent des « défis en Ukraine et en Iran »

La ministre française des Affaires étrangères, Catherine Colonna, a...

Abou Dhabi et Doha à la tête des villes les plus sûres au monde

Les deux villes du Moyen-Orient, Abou Dhabi et Doha...

L’émir du Qatar participe à un mini-sommet arabe tenu à Abou Dhabi  

Les dirigeants du Conseil coopératif du Golfe (CCG) ont...

Tunisie : des personnalités politiques déférées devant le parquet (Front de salut national)

Le Front de salut national (FSN), une coalition de l’opposition en Tunisie, a indiqué, ce vendredi, que le ministère de l'Intérieur a déféré devant...

Tunisie-Sources : «Une campagne d’interpellations a ciblé un ancien dirigeant d’Ennahdha, un homme d’affaire et un activiste politique»

Des sources ont affirmé que «les forces de l’ordre tunisienne ont mené, samedi, une campagne d’interpellations, ciblant l’ancien dirigeant d’Ennahdha, Abdelhamid Jelassi, l’homme d’affaire...

Alors qu’elles comptaient la livrer à Alger, les autorités tunisiennes relâchent la militante franco-algérienne sous la demande des Français

Paris est intervenue, lundi, pour libérer la militante politique et journaliste franco-algérienne, Amira Bouraoui, qui a été arrêtée en Tunisie et qui risquait d’être...

Kaïs Saïed qualifie l’opposition en Tunisie de «cancer»

Le président tunisien, Kaïs Saïed, a déclenché une large polémique au pays, après avoir traité l’opposition de «cancer», et estimé qu’un traitement de chimiothérapie...

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici