5.7 C
New York
mardi, mars 5, 2024

Buy now

spot_img

Un jeune marchand tué par les agents de la douane en Tunisie, voici les premiers détails

Courrier arabe

Les activistes tunisiens ont partagé, mercredi 7 septembre, les photos d’un jeune homme, affirmant qu’«il a trouvé la mort, après avoir reçu une balle que lui avait tirée un agent de la douane, à la gare routière de la capitale Tunis».

Les autorités officielles se sont exprimées à ce sujet, aux près des médias locaux, et ont affirmé qu’une enquête a été ouverte.

«Tué alors qu’il ne portait qu’un carton»

Les activistes, sur les réseaux sociaux, ont déclaré : «Mort du jeune Mohcen Abdel Hamid al-Zayani, touché cet après-midi, par une balle tirée par un agent de la douane, à la gare routière la République, à Tunis, alors qu’il tentait de fuir avec sa marchandise pour éviter le saisie».

Ils ont affirmé : «Le jeune est l’enfant de la Tunisie, l’enfant de Kasserine, et de Sbiba», précisant que «sa dépouille a été transférée vers l’hôpital Charles Nicolle», et espérant que Dieu ait pitié de son âme.

Les témoins, qui se trouvaient sur place ont raconté que «le jeune avait pris la fuite, en portant un carton de cigarettes (qui ne coûte que quelques dinars)».

Pour plusieurs, «le jeune n’était pas un terroriste et ne portait aucune arme». Ils ont dénoncé «un crime abominable», portant le président Kaïs Saïed pour responsable, et l’accusant de tyrannie.

Les premières déclarations officielles

Aux premières déclarations officielles, le porte-parole de la douane tunisienne, le brigadier général Haytham Zanad, s’est exprimé auprès du site local al-Joumhoria.

«Les unités de la douane ont reçu, mercredi après-midi, des informations indiquant qu’une voiture de contrebande se trouvait à la gare routière (connue sous le nom le passage)», avait-il raconté.

Il a signalé que «la brigade est intervenue sur les lieux, pour saisir la voiture, mais les agents ont été violemment attaqués par les trafiquants ».

Selon lui, «Les trafiquants ont tenté d’écraser un des agents de la douane, avec la voiture, alors un de ses camarades a dû intervenir et ouvrir le feu, ciblant les roues de la voiture et tirant dans l’air».

Il a signalé que «le jeune Mohcen aurait été touché par une de ses balles», affirmant «qu’une enquête a été ouverte à ce sujet».

Dernières infos

Tunisie : des personnalités politiques déférées devant le parquet (Front de salut national)

Le Front de salut national (FSN), une coalition de...

Séisme en Turquie et en Syrie : Le Qatar tient à jouer un rôle pour la reconstruction

Le Croissant-Rouge qatari a indiqué, jeudi, que «l’Etat du...

La Commission européenne interdit à ses employés d’utiliser l’application TikTok

La Commission européenne a demandé à ses employés, ce...

Russie : Crash d’un avion de l’armée dans l’ouest du pays

Un avion du ministère russe de la Défense s'est...

À ne pas rater

La France et les Emirats arabes unis discutent des « défis en Ukraine et en Iran »

La ministre française des Affaires étrangères, Catherine Colonna, a...

Abou Dhabi et Doha à la tête des villes les plus sûres au monde

Les deux villes du Moyen-Orient, Abou Dhabi et Doha...

L’émir du Qatar participe à un mini-sommet arabe tenu à Abou Dhabi  

Les dirigeants du Conseil coopératif du Golfe (CCG) ont...

Tunisie : des personnalités politiques déférées devant le parquet (Front de salut national)

Le Front de salut national (FSN), une coalition de l’opposition en Tunisie, a indiqué, ce vendredi, que le ministère de l'Intérieur a déféré devant...

Tunisie-Sources : «Une campagne d’interpellations a ciblé un ancien dirigeant d’Ennahdha, un homme d’affaire et un activiste politique»

Des sources ont affirmé que «les forces de l’ordre tunisienne ont mené, samedi, une campagne d’interpellations, ciblant l’ancien dirigeant d’Ennahdha, Abdelhamid Jelassi, l’homme d’affaire...

Alors qu’elles comptaient la livrer à Alger, les autorités tunisiennes relâchent la militante franco-algérienne sous la demande des Français

Paris est intervenue, lundi, pour libérer la militante politique et journaliste franco-algérienne, Amira Bouraoui, qui a été arrêtée en Tunisie et qui risquait d’être...

Kaïs Saïed qualifie l’opposition en Tunisie de «cancer»

Le président tunisien, Kaïs Saïed, a déclenché une large polémique au pays, après avoir traité l’opposition de «cancer», et estimé qu’un traitement de chimiothérapie...

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici