8.7 C
New York
dimanche, avril 14, 2024

Buy now

spot_img

Washington invite le président tunisien à participer à l’Africa Leaders Summit

Washington a invité le président tunisien Kaïs Saïed à participer à l’Africa Leaders Summit (Sommet des leaders africains), qui se tiendra à Washington en décembre prochain, et a souligné l’importance d’adopter une loi électorale en Tunisie qui « permette la plus large participation possible », selon un communiqué de l’ambassade des États-Unis, publié mardi.

C’est ce qui ressort de l’entretien qu’a eu vendredi la chargée d’affaires de l’ambassade des États-Unis en Tunisie, Natasha Franceschi, avec le ministre tunisien des affaires étrangères, Othman Jerandi.

Au cours de cet entretien, Natasha Franceschi a adressé une invitation au président Saïed pour participer à l’Africa Leaders Summit.

Selon le communiqué, ce sommet se tiendra à Washington du 13 au 15 décembre et permettra de « souligner l’importance des relations américano-africaines et d’accroître la coopération autour de priorités communes sur le plan international. »

Franceschi et Jerandi ont également discuté « du partenariat qui unit les deux pays au niveau régional et mondial. »

La Chargée d’affaires de l’ambassade des États-Unis à Tunis a appelé à « aller de l’avant avec un processus de réforme participatif et transparent, incluant l’adoption d’une loi électorale qui permettra la plus large participation possible aux prochaines élections législatives » du 17 décembre.

La Tunisie a adopté une nouvelle Constitution par le biais d’un référendum populaire, le 25 juillet, qui n’a mobilisé que 30,5 % de l’électorat, selon les données de l’Instance supérieure indépendante pour les élections (ISIE), un boycott qui a suscité des critiques aux niveaux local et international.

Le 25 juillet, le président Saïed a déclaré qu' »une loi électorale sera élaborée pour élire les membres du Parlement et du Conseil national des régions et des districts, afin de permettre à ceux qui ont toujours été complètement marginalisés et exclus de participer à la prise de décision. »

Franceschi a exprimé son « soutien aux efforts de la Tunisie pour réaliser des réformes économiques qui renforceront la prospérité à long terme de tous les Tunisiens. »

Lundi soir, le ministère tunisien des Affaires étrangères a indiqué, dans un communiqué, que la rencontre entre Franceschi et Jerandi a porté sur « les prochaines échéances bilatérales, notamment l’échange de visites et la tenue de la réunion du comité militaire mixte, outre les différents aspects de la coopération bilatérale, notamment économique, judiciaire et antiterroriste ».

La réunion a également abordé « les étapes à venir de la réforme démocratique dans notre pays, et l’accent mis sur la volonté de renforcer la concertation et la coordination entre les deux parties sur diverses questions », selon le communiqué tunisien.

Des responsables américains ont déjà critiqué les mesures d’exception prises en Tunisie depuis le 25 juillet 2021.

De son côté, Saïed a déclaré, lundi dans un communiqué, « rejeter catégoriquement toute ingérence dans les choix du peuple tunisien. »

La Tunisie traverse une grave crise politique depuis le 25 juillet 2021, date à laquelle Saïed a commencé à imposer des mesures d’exception, notamment le limogeage du gouvernement, la nomination d’un nouvel exécutif, la dissolution du Conseil supérieur de la magistrature et du Parlement, la promulgation de lois par décrets, l’adoption d’une nouvelle Constitution par référendum le 25 juillet dernier et la tenue d’élections législatives anticipées le 17 décembre prochain.

Des acteurs de la scène politique tunisienne considèrent ces mesures comme un « coup d’État contre la Constitution de 2014 et une consolidation d’un pouvoir autoritaire », tandis que d’autres forces y voient une « correction du cours de la révolution de 2011 » qui a renversé le régime du président de l’époque, Zine El Abidine Ben Ali (1987-2011).

SourceAgencces

Dernières infos

Tunisie : des personnalités politiques déférées devant le parquet (Front de salut national)

Le Front de salut national (FSN), une coalition de...

Séisme en Turquie et en Syrie : Le Qatar tient à jouer un rôle pour la reconstruction

Le Croissant-Rouge qatari a indiqué, jeudi, que «l’Etat du...

La Commission européenne interdit à ses employés d’utiliser l’application TikTok

La Commission européenne a demandé à ses employés, ce...

Russie : Crash d’un avion de l’armée dans l’ouest du pays

Un avion du ministère russe de la Défense s'est...

À ne pas rater

La France et les Emirats arabes unis discutent des « défis en Ukraine et en Iran »

La ministre française des Affaires étrangères, Catherine Colonna, a...

Abou Dhabi et Doha à la tête des villes les plus sûres au monde

Les deux villes du Moyen-Orient, Abou Dhabi et Doha...

L’émir du Qatar participe à un mini-sommet arabe tenu à Abou Dhabi  

Les dirigeants du Conseil coopératif du Golfe (CCG) ont...

Tunisie : des personnalités politiques déférées devant le parquet (Front de salut national)

Le Front de salut national (FSN), une coalition de l’opposition en Tunisie, a indiqué, ce vendredi, que le ministère de l'Intérieur a déféré devant...

Tunisie-Sources : «Une campagne d’interpellations a ciblé un ancien dirigeant d’Ennahdha, un homme d’affaire et un activiste politique»

Des sources ont affirmé que «les forces de l’ordre tunisienne ont mené, samedi, une campagne d’interpellations, ciblant l’ancien dirigeant d’Ennahdha, Abdelhamid Jelassi, l’homme d’affaire...

Alors qu’elles comptaient la livrer à Alger, les autorités tunisiennes relâchent la militante franco-algérienne sous la demande des Français

Paris est intervenue, lundi, pour libérer la militante politique et journaliste franco-algérienne, Amira Bouraoui, qui a été arrêtée en Tunisie et qui risquait d’être...

Kaïs Saïed qualifie l’opposition en Tunisie de «cancer»

Le président tunisien, Kaïs Saïed, a déclenché une large polémique au pays, après avoir traité l’opposition de «cancer», et estimé qu’un traitement de chimiothérapie...

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici