jeudi, juillet 29, 2021

43 civils tués dans le nord du Burkina Faso

Au moins 43 personnes ont été tués et 6 autres blessés dans des attaques menées par des « individus armés non identifiés », dans le nord du Burkina Faso, a rapporté le gouvernement burkinabè dans un communiqué, lundi.
Les attaques ont eu lieu le dimanche 8 mars dans les villages de Dinguila et Barga situés dans la commune de Barga, province du Yatenga, région du Nord, a précisé le communiqué.

« Le bilan provisoire fait état de quarante-trois (43) victimes. Les blessés au nombre de six (06) ont été référés au centre hospitalier régional de Ouhigouya, où ils sont pris en charge », a ajouté la même source.

Les ministres chargés de la Défense et de l’Administration territoriale ont été dépêchés sur les lieux pour apporter l’assistance nécessaire aux populations endeuillées et des renforts ont été déployés pour sécuriser les villages attaqués.

Le gouvernement burkinabè a condamné « avec la plus grande fermeté cette attaque odieuse ».

Dans un décret présidentiel, consulté par Anadolu, le chef de l’Etat, Roch Marc Kaboré a décidé un deuil national de 48 heures « allant du mardi 10 mars 2020 à zéro heure, au mercredi 11 mars à minuit ».
SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos