dimanche, décembre 5, 2021

5 pays occidentaux appellent à soutenir les consultations de l’ONU pour résoudre la crise libyenne

5 pays occidentaux ont annoncé mercredi leur soutien aux consultations onusiennes pour résoudre la crise libyenne.

C’est ce qui ressort d’un communiqué conjoint émis par les ambassadeurs d’Allemagne, d’Italie des États-Unis, les chargés d’affaires des ambassades de France et du Royaume-Uni, et la mission de l’ONU, et relayé par l’ambassade américaine sur sa page Facebook.

Ce communiqué intervient à la suite d’une réunion virtuelle avec le Président du Conseil présidentiel libyen, Fayez Al-Sarraj.

Les 5 pays occidentaux exhortent « la communauté internationale à soutenir pleinement le processus politique, y compris le Forum de dialogue politique libyen et l’accord de cessez-le-feu ».

Les ambassadeurs des pays en question, ont salué l’opération d’échange de prisonniers qui a eu lieu récemment.

La Commission militaire libyenne mixte (5+5) a effectué la semaine derniers une opération d’échange de 56 prisonniers, entre le gouvernement légitime et la milice du général putschiste Khalifa Haftar.

Le 3 novembre, la Commission militaire mixte libyenne (5+5), a convenu de poursuivre l’échange de détenus entre les deux parties.

Les 5 pays en question ont appelé à « l’accomplissement de progrès rapides pour faciliter la réouverture de la route côtière entre Misrata et Syrte », conformément à l’accord de la Commission militaire mixte libyenne (5 + 5).

Ils ont également mis l’accent sur la nécessité d’une direction libyenne forte et commune avant l’échéance des élections prévues en décembre 2021.

Le communiqué mentionne que «les protagonistes internationaux surveillent de près les mesures prises par toutes les parties pour s’acquitter pleinement de leurs obligations dans les dialogues facilités par les Nations Unies».

Et de poursuivre, « le Gouvernement d’Entente Nationale, a un rôle spécial à jouer pour appuyer totalement ce processus, en tant que gouvernement internationalement reconnu »

À la mi-novembre, les travaux du premier tour du forum, qui s’est tenu dans la capitale tunisienne, ont été conclus par un accord entre les membres dudit forum sur la date des élections, prévues pour décembre 2021.

Le 23 octobre, les Nations Unies ont annoncé que les deux parties belligérantes en Libye étaient parvenues à un accord de cessez-le-feu, dans le cadre des discussions de la Commission militaire libyenne mixte (5 + 5) dans la ville suisse de Genève.

La Libye endure depuis des années une division dans ses organes législatif et exécutif, ce qui a provoqué un conflit armé, causant des pertes parmi les civils ainsi que d’énormes dégâts matériels.

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos