mardi, juin 22, 2021

À l’ombre du discours de Biden, un tribunal égyptien libère un journaliste d’al-Jazeera détenu depuis 4 ans

Courrier arabe

Des sources égyptiennes ont signalé qu’un tribunal égyptien a libéré un journaliste travaillant à al-Jazeera, détenu depuis 4 ans après avoir été accusé de divulguer de fausses informations, et ce à l’ombre du discours prononcé par le président américain Joe Biden.

Les sources ont raconté aux médias locaux que «le journaliste Mahmoud Hussein, qui travaille à al-Jazeera, fut libéré jeudi 4 février 2020, après 4 ans de détention».

Bien que les sources sécuritaires et l’Observatoire égyptien pour les droits de l’homme aient affirmaient la nouvelle, al-Jazeera ne s’est pas toujours pas exprimée sur le sujet.

Le journaliste égyptien, Ali Mahmoud Hussein, fut interpellé en décembre 2016, à l’aéroport du Caire, alors qu’il rentra de Doha où il travaille.

De leur part, les observateurs signalent que «le discours du président américain Joe Biden est à l’origine de cette mesure», signalant que «le gouvernement d’Abdel Fatah al-Sissi voulait faire part de bonne figure devant la nouvelle administration américaine».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos