21.4 C
New York
jeudi, mai 30, 2024

Buy now

spot_img

Accord Commercial : Etats-unis-Chine-marchés : « Une forme de deal à trois »

L’économie mondiale ayant le mot « récession » en tête, il était urgent que les banques centrales, les Etats-Unis et la Chine s’accordent, même si les signes avant-coureurs d’une crise sont toujours là, constate l’analyste financier Karl Eychenne, dans une tribune au « Monde ».

Tribune. La peur du vide aura eu le dernier mot. Les autorités américaine et chinoise ont réussi, vendredi 11 octobre, à signer un accord a minima qui est le signe que les deux parties pouvaient se parler sans se fâcher. Les détails de cet accord commercial sont anecdotiques, et se résument par la formule suivante : « Nous nous sommes mis d’accord pour trouver un accord en décembre. » Cette phrase n’a jamais été prononcée, mais nous ne sommes pas loin de la vérité.

Il s’agissait pour les Etats- Unis et la Chine de gagner du temps, ainsi que d’inviter les marchés à patienter avec eux : une forme de deal à trois. Les marchés ont semblé apprécier, en témoigne le retour sur les actifs les plus sensibles au cycle économique au détriment des actifs refuges. Mais, à y regarder de plus près, il semblerait que les investisseurs aient fait preuve de beaucoup de retenue. Il faut dire que ce n’est pas la première fois que les marchés surfent sur des deals éventuels, finalement remis en question quelques jours plus tard. Alors, nos marchés sont-ils rancuniers ? Trop timorés ? Ou bien le malaise est-il plus profond ? Les trois.

Depuis plus d’un an maintenant, les marchés d’actions et du crédit surfent sur les annonces de deal puis de no deal entre les Etats-Unis et la Chine. Ainsi, l’annonce d’un accord prochain dope ponctuellement les marchés, avant que l’annonce de sa non-réalisation refroidisse les ardeurs. A voir les performances des marchés d’actions depuis le début de l’année, on pourrait se dire que, finalement, l’anticipation d’un deal l’a emporté : en effet, ces marchés sont en hausse de près de 20 %. Mais, à bien y regarder, deux faits marquants valident plutôt la thèse de la rancune des investisseurs :

Article réservé à nos abonnés Lire aussi  Le risque de récession provoque des turbulences sur les marchés

D’une part, les taux d’intérêt à 10 ans ont baissé de près de 1 % depuis le début de l’année, ce qui aurait pu justifier une hausse quasi-double des marchés d’actions : soit près de 40 %. Si les marchés d’actions n’ont pas autant monté, c’est qu’ils ont été retenus : les investisseurs ont exigé une prime de risque bien plus forte pour accepter de détenir des actifs risqués plutôt que des actifs sans risque, annulant près de la moitié de l’effet favorable des taux.

SourceLe Monde

Dernières infos

Tunisie : des personnalités politiques déférées devant le parquet (Front de salut national)

Le Front de salut national (FSN), une coalition de...

Séisme en Turquie et en Syrie : Le Qatar tient à jouer un rôle pour la reconstruction

Le Croissant-Rouge qatari a indiqué, jeudi, que «l’Etat du...

La Commission européenne interdit à ses employés d’utiliser l’application TikTok

La Commission européenne a demandé à ses employés, ce...

Russie : Crash d’un avion de l’armée dans l’ouest du pays

Un avion du ministère russe de la Défense s'est...

À ne pas rater

La France et les Emirats arabes unis discutent des « défis en Ukraine et en Iran »

La ministre française des Affaires étrangères, Catherine Colonna, a...

Abou Dhabi et Doha à la tête des villes les plus sûres au monde

Les deux villes du Moyen-Orient, Abou Dhabi et Doha...

L’émir du Qatar participe à un mini-sommet arabe tenu à Abou Dhabi  

Les dirigeants du Conseil coopératif du Golfe (CCG) ont...

La Commission européenne interdit à ses employés d’utiliser l’application TikTok

La Commission européenne a demandé à ses employés, ce jeudi, de supprimer l'application chinoise TikTok de leurs appareils, pour des raisons de sécurité. La commission...

Russie : Crash d’un avion de l’armée dans l’ouest du pays

Un avion du ministère russe de la Défense s'est écrasé dans l'ouest du pays, dans la région de Belgorod, ont annoncé, jeudi, les autorités...

France : les syndicats appellent à une « grève totale et reconductible » à partir du 7 mars

Les syndicats français appellent à une « grève totale et reconductible » à partir du 7 mars prochain, pour exprimer leur opposition au projet...

Pentagone: Un autre « ballon espion » chinois survole l’Amérique latine

Le porte-parole du Pentagone, Pat Ryder, a indiqué qu'un autre "ballon espion" chinois a survolé l'Amérique latine. "Nous avons détecté un deuxième ballon survolant l'Amérique...

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici