dimanche, mai 9, 2021

« Actes de sabotage » aux Émirats arabes unis: la tension dans le Golfe s’élève

Courrier arabe

L’attention est dirigée, cette semaine vers le Golfe qui vient d’être secoué par un incident provocant des inquiétudes, montant la tension dans la région.

Selon les autorités de Riyad et de Abou Dhabi , quatre navires ont été visées par « des actes de sabotage » au large de la Zone économique des Émirats arabes unis (EAU). Cela se déroule au moment où le secrétaire d’État américain Mike Pompeo entamait des discussions sur l’Iran à Bruxelles.

De leurs côtés, les autorités saoudiennes ont rapporté, lundi dernier, « des actes de sabotage » ayant provoqués des dégâts, la veille 12 mai 2019, à deux de leurs navires au large des émirats.

Cette « provocation » se passe à l’instant ou les États Unis vient de renforcer leur présence militaire dans le Golfe tandis que les cibles et le lieu de l’attaque appartiennent à des proches et alliés des USA, dans un climat de haute tension provoqué par la réouverture du dossier nucléaire iranien.

Les deux navires touchés étaient, selon ces informations, sur le point de pénétrer dans le Golfe persique, et se trouvant au large des côtes de l’émirat de Fujaira, a dit le Ministre de l’Energie.

Le jour même, dimanche, les EAU ont annoncé dans un communiqué les actes de sabotage » contre quatre navires de commerce de différentes nationalités, alors qu’auparavant, ils ont carrément démenti ces incidents, considérés maintenant comme étant grave, sans fournir d’autres détails sur les auteurs.

Un responsable émirati a précisé, lundi, que les bateaux visés étaient deux Tankers: Al-Marzouka et Amjad, appartenant à l’Arabie Saoudite, un cargo émirati (A Michel) et un autre Norvégien (Andria Victory).

Fournie par les autorités des émirats, une photo a affiché la coque abîmée de l’Andria Victory, « touché par un objet indéterminé ». L’équipage est sorti indemne; sain et sauf, le bateau norvégien est hors danger de couler.

Le ministre des Affaires étrangères émirati a assuré que: » l’enquête sera diligentée de manière professionnelle. Quant à l’Iran, les autorités de ce pays appellent à l’ouverture d’une enquête car ces incidents en mer d’Oman sont « alarmant et regrettable », a indiqué le porte parole du ministère des Affaires étrangères iranien ».

(Israël) réserve des surprises

Selon d’autres analystes politiques et sécuritaires, l’État d’Israël est pour le moment prudent dans ses déclarations. On attend dans les jours à venir les positions officielles du gouvernement israélien sur ce sujet. Israël, qui est l’ennemi déclaré de l’Iran, chercherait à jeter de l’huile sur le feu, en consolidant les liens avec les États Unis, lesquels sont appelés à renforcer leur présence militaire dans le Golfe, afin d’exercer la pression sur l’Iran qui constitue une menace pour les pays de la région, et surtout Israël.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos