dimanche, septembre 26, 2021

Afghanistan: L’armée américaine frappe les Talibans pour la première fois depuis leur accord

L’armée américaine a annoncé, mercredi, avoir mené une frappe aérienne contre les Talibans dans la province de Helmand (sud), quatre jours après la signature d’un accord de paix entre Washington et le mouvement, au Qatar.

L’offensive survient après une nouvelle attaque des Talibans contre un quartier général de l’armée afghane dans la province de Kunduz, mardi soir, au cours de laquelle 16 soldats ont été tués.

Le colonel Sonny Leggett, porte-parole des forces américaines en Afghanistan, a fait savoir, sur Twitter, que “les États-Unis ont effectué une frappe aérienne contre des combattants talibans dans la région de Nahr al-Sarah, dans le Helmand en réponse à l’attaque menée par le mouvement”.

Dans un communiqué rendu public, plutôt mercredi, l’adjoint du président du conseil de la Shura dans la province de Kunduz, Safiullah Amiri, a fait savoir que l’attaque des Talibans a eu lieu dans le district de Bagh, dans la province de Kunduz.

“Les affrontements ont fait 16 morts dans les rangs des soldats, outre les membres des Talibans tués, les autres hommes armés du mouvement se sont immédiatement retirés après l’arrivée de renforts supplémentaires”, a-t-il expliqué.

Cette attaque intervient quelques jours après l’annonce de la signature d’un accord entre les États-Unis et les Talibans visant à mettre fin à une guerre qui dure depuis 19 ans.

Aux termes de l’accord, Washington et ses alliés de l’OTAN sont obligés de retirer toutes leurs forces dans un délai de 14 mois, si les militants du groupe s’en tiennent à l’accord.

En effet, depuis l’invasion américaine de 2001, le conflit entre les Talibans d’une part et le gouvernement et les forces internationales dirigées par les États-Unis d’autre part, a fait des milliers de victimes.

Le mouvement vise régulièrement les Forces de sécurité afghanes et les responsables gouvernementaux en posant des bombes au bord des routes et tuant des dizaines de civils innocents.

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos