samedi, mai 21, 2022

La forte demande pousse le Qatar à augmenter sa production de gaz à 64%

Le ministre de l’Energie du Qatar, Saad Charida al-Kaabi, a signalé...

La Russie suspend l’approvisionnement de la Finlande en électricité

La plus grande compagnie d'électricité de Russie, Inter Rao,...

Diplomate tunisien : « Une visite prévue du Président Kaïs Saïed en Russie »

Une source diplomatique tunisienne a révélé que des efforts...

L’Allemagne et l’Autriche se disent prêtes à payer le gaz russe en roubles

L'Allemagne et l'Autriche se sont dites prêtes à payer...

L’Allemagne serait sur le point de fournir des chars antiaériens à l’Ukraine

Les médias allemands ont rapporté, ce mardi, que Berlin...

Afghanistan: Les capitales de 18 provinces tombent aux mains des Taliban

Le mouvement Taliban s’est emparé des chefs-lieux de 3 nouvelles provinces près de la capitale afghane, Kaboul, portant à 18 le nombre total des capitales provinciales sous son giron.

S’exprimant à la presse, le représentant du Parlement afghan, Huma Ahmadi, a affirmé que le mouvement a pris le contrôle du centre de la province de Logar près de la capitale, Kaboul.

Il a souligné que les Taliban ont commencé par attaquer la ville de « Buli Alam », centre de la province de Logar, jeudi soir, expliquant qu’ils ont pénétré dans la ville et arrêté des membres des forces gouvernementales.

Ahmadi a ajouté que les Taliban se sont emparés des centres des provinces de Zabul et d’Uruzgan.

De son côté, le député du Conseil de la Choura de la province de Zabul, Asadullah Kakar, a confirmé que les combattants du mouvement, ont pris le contrôle de la ville de Qalat, chef-lieu de la province, après des affrontements avec les forces de sécurité afghanes.

Pour sa part le gouverneur d’Uruzgan, Omar Sherzad, a déclaré que les forces de sécurité se sont retirées de la ville de Tarin Kôt, capitale de la province.

Après la prise de contrôle de la province de Logar, le mouvement assiège désormais la capitale Kaboul, depuis le nord-ouest.

Plus tôt vendredi, les « Taliban » se sont emparés des provinces de « Helmand » (sud), « Ghôr » et « Bâdghîs » dans l’ouest de l’Afghanistan.

À la suite de la prise de contrôle du centre de la province d’Hérat (ouest), de nombreux officiers et responsables gouvernementaux ont été contraints de se rendre au mouvement, après avoir trouvé refuge dans un camp situé à l’extérieur du centre-ville.

Il s’agit, en effet, du vice-ministre de l’Intérieur Abdurrahman Rahman, le commandant, Nabi Ahmadzai, le gouverneur de Hérat, Abdul Saboor Qani, le chef de la sécurité nationale de Hérat, Hasib Siddiqui, et l’ancien commandant des moudjahidines Ismael Khan.

Par ailleurs, les Taliban ont déclaré que les commandants militaires et les représentants du gouvernement qui se sont rendus, pourraient reprendre leur vie normalement. Le mouvement s’est aussi engagé dans un communiqué rendu public, à protéger la vie et les biens des civils.

Depuis le mois de mai dernier, les violences en Afghanistan se sont intensifiées, avec l’expansion des secteurs contrôlés par les Taliban, dans le cadre de la dernière phase du retrait des forces américaines d’Afghanistan, qui devrait s’achever au 31 août.

L’Afghanistan est en guerre depuis 2001, lorsqu’une coalition militaire internationale, dirigée par Washington, a renversé le régime des Taliban, qui était lié à l’époque à l’organisation terroriste Al-Qaïda, qui avait revendiqué les attentats du 11 septembre aux États-Unis.

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos