vendredi, septembre 18, 2020

«Al-Haramain Watch» appelle à une gestion conjointe des lieux saints suite à la diffusion de «Ma Khafya Âadam»

Courrier arabe

Le Comité international «al-Haramain Watch», chargé de surveiller l’administration saoudienne des deux saintes mosquées, a appelé à mettre fin à la direction singulière de l’Arabie saoudite «qui a profané la sainteté des lieux et n’a pas su les administrer». Dénonçant la façon sanguinaire, avec laquelle le gouvernement saoudien avait traité la prise d’assaut du «Masdjid al-Haram», en 1979, et dont les coulisses furent révélées par l’émission d’al-Jazeera, «Ma Khafya Âadam».

Le comité international nota, lors d’un communiqué, diffusé mardi, sur son site officiel: «La façon sanguinaire, avec laquelle la situation fut traitée, prouve encore une fois que le système saoudien, assoiffé de sang, a échoué au niveau de la gestion des deux saintes mosquées. Les faits impliquent le recours à des forces étrangères et la profanation du caractère sacré des deux mosquées, et cela dans le but de maintenir sa singularité dans le domaine de la gestion des deux saintes mosquées».

Il affirma que le tragique évènement de la prise d’assaut du «Masdjid al-Haram» et la mort des milliers de pèlerins innocents, qui en résulta, «restera à jamais un point noir dans l’histoire du système saoudien et sa gestion sanguinaire des deux saintes mosquées».

Appel à une gestion conjointe

«Al-Haramain Watch» a signalé que cette affaire ouvrait les portes pour «une légitime demande, afin de mettre fin à la direction singulière de Riyad», appelant à mettre en œuvre les procédures nécessaires, pour que les sociétés et les gouvernements islamiques puissent administrer les lieux saints en Arabie saoudite.

«Vu que l’administration actuelle n’a pas su conserver la sainteté des lieux et a n’a pas su les administrer convenablement», avait-elle expliqué, en insistant sur l’importance de l’application de ce plan au plus vite, pour garantir la sécurité des fidèles et préserver les lieux saints de l’islam.

Le reportage révélateur d’al-Jazeera

Ces évolutions se présentent après que l’émission «Ma Khafya Âadam», diffusée sur la chaîne informationnelle «al-Jazeera» avait révélé les secrets cachés sur l’invasion du «Masjid al-Haram», en 1979.

L’émission démontra que la France avait contribué à la libération du Masjid et révéla au public, le secret que le régime saoudien avait soigneusement gardé, pendant des années.

Elle exposa plusieurs témoignages, dont celui de «Paul Barril», le capitaine de l’équipe française intervenue à l’époque, qui raconta les détails de l’opération.

Barril signala que le nombre des victimes était entre 3 mille et 5 mille morts, réfutant les informations des autorités saoudiennes, qui ne parlèrent que de 500 morts». «Des centaines étaient exécutés sur place… Plusieurs innocent avaient été tués ce jour-là», avait-il ajouté en regrettant les violents massacres.

L’affaire remonte au 20 novembre 1979. À l’époque, plus de 200 hommes armés avaient occupé la grande mosquée de la Mecque, prétendant la parution d’«al Mahdi Mountadhar», le rédempteur attendu.

L’histoire avait soulevé tout le monde musulman, car elle avait fait couler du sang, au sein de la mosquée sacrée, vu que plusieurs avaient été tués suite aux affrontements.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos

Covid-19 : Le Maroc enregistre son bilan de contamination le plus lourd avec 2488...

Le Maroc a recensé jeudi 28 décès et 2488 contaminations dus au coronavirus, soit le taux de contamination le plus élevé dans le royaume...

Syrie : 857 soignants ont perdu la vie depuis 2011

Le Réseau syrien des droits de l'homme (SNHR) a annoncé, jeudi, le meurtre de 857 soignants, dont la majorité aux mains des forces du...

Le Figaro: Macron est sous l’influence de Sarkozy dans la nomination de ses ministres

Selon le quotidien français Le Figaro, le président de la République Emmanuel Macron est sous l’influence de l’ancien président, Nicolas Sarkozy, dans ses prises...

Covid-19 : 84 décès en Irak, 30 en Arabie saoudite et 13 au Sultanat...

L'Irak a annoncé, jeudi, l'enregistrement de 84 décès dus à la Covid-19, tandis que l'Arabie Saoudite a enregistré 30 décès, le om a enregistré...

Ministre libyen de la Défense : « Nous ne permettrons pas la profanation de notre...

Le ministre libyen de la Défense Salaheddine Ali al-Namrouche a souligné, mercredi, que ‘’nous ne permettrons pas à l'envahisseur ou à l'oppresseur de profaner...