mardi, juillet 14, 2020

Allemagne: Le président afghan rencontre Pompeo et Esper à Munich

Le président afghan Ashraf Ghani a rencontré le secrétaire d’État américain Mike Pompeo et le Secrétaire à la Défense des États-Unis, Mark Esper à Munich, en Allemagne.

Dans un communiqué rendu public, la présidence afghane a fait savoir que la rencontre entre Ghani et les deux ministres américains s’inscrit dans le cadre de sa participation à la Conférence de Munich sur la sécurité en sa 56e édition.

L’envoyé spécial américain en Afghanistan, Zalmay Khalilzad a assisté également à la réunion d’Ashraf Ghani avec Pompeo et Esper. Les deux ministres s’attendent à ce que les pourparlers de paix avec les Taliban produisent des résultats la semaine prochaine.

En effet, les États-Unis ont conclu un cessez-le-feu de 7 jours avec les Talibans, selon un haut responsable du département d’État, rapportent les médias locaux. Sous couvert d’anonymat, un haut responsable de la diplomatie américaine a fait savoir, vendredi, que le cessez-le-feu entrera en vigueur dans un court délai.

De son côté, le New York Times a révélé, mercredi, que des responsables américains et afghans ont affirmé que Trump avait accepté un accord de paix « conditionnel » avec le mouvement fondamentaliste islamiste.

Il est à noter que le gouvernement afghan avait tenté, à plusieurs reprises, d’entamer des pourparlers de paix avec les Taliban durant ces dernières années en créant un conseil de paix, toutefois, toutes les tentatives ont échoué.

Depuis l’invasion américaine de 2001, le conflit, entre les Talibans d’une part, le gouvernement afghan et les forces internationales dirigées par les États-Unis d’autre part, a fait des milliers de victimes. Le mouvement vise régulièrement les forces de sécurité afghanes et les responsables gouvernementaux avec des attaques à l’explosif, tuant ainsi des dizaines de civils innocents.

Le mouvement qui contrôle près de la moitié du pays, refusait de mener des négociations directes avec le gouvernement sous prétexte qu’il est “illégitime”, et exige le départ des forces américaines du pays.

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos

Arrêté à l’aéroport Djerba-Zarzis, un professeur à la Sorbonne subit un mauvais traitement des...

Le maître de Conférences à l'université de la Sorbonne et l'ex-conseiller de l'ancien président de la République, Mohamed Hnid, a été arrêté, ce dimanche,...

La NOC accuse les Émirats Arabes Unis d’être le premier responsable de l’arrêt renouvelé...

La compagnie pétrolière nationale de la Libye (NOC) a dénoncé, hier dimanche, explicitement l’arrêt renouvelé de la production et la suspension des exportations de...

Covid-19: les États-Unis enregistrent prés de 700 nouveaux décès en 24 heures

Le bilan des victimes du coronavirus aux Etats Unis est passé, dimanche, à 137 418 morts, après que les autorités sanitaires du pays aient...

Yémen: les Houthis ciblent une installation pétrolière saoudienne et plusieurs aéroports

Le groupe rebelle yéménite des Houthis a déclaré dans un communiqué : "Nous avons ciblé avec précision la grande installation pétrolière de Jizan, dans...

Libye: Haftar impose des conditions pour permettre l’exploitation du pétrole

Le seigneur de guerre renégat Khalifa Haftar, chef des milices rebelles de l'est de la Libye, a déclaré, samedi, qu'il continuera à bloquer la...